Mauriweb

Les autorités de régulation des médias africains se sont réunies lors du Forum international sur la régulation des médias et le processus électoral à Nouakchott, où elles ont approuvé la dénomination de la "Déclaration

Le Premier ministère a rendu public mercredi un arrêté portant nomination du président et des membres du Conseil National de l’Observatoire National de l’Élection présidentielle 2024.

En voici le texte :

 Samedi 18 mai 2024, à l'hôtel Fasq, la scène technologique a été transformée en un véritable tapis rouge alors que TECNO dévoilait sa toute nouvelle série de téléphones : le CAMON30.

Hier, lundi 20 mai 2024, un pas décisif a été franchi dans le renforcement du filet de sécurité sociale du pays, suite à la signature, entre la Mauritanie et la Banque mondiale, d’un accord qui permettra à notre pays de

Je suis fier d'annoncer mon soutien total et inconditionnel à M.

Démarrées le mercredi 15 mai dernier les rencontres des huitièmes de finale de la Coupe du Président de l’édition 2024 se sont achevées hier dimanche 19 mai 2024.

Actualités

Organisée pour la seconde année consécutive, la soirée AWARDS FFRIM tenue le vendredi 18 décembre à l’AMBASSADOR a élu ses oscars. Le trophée du meilleur joueur local a été attribué à Bâ Mohamed Yacoub dit Denne, sociétaire du FC Tevragh Zeïna et remis par la Ministre des Sports Dr Bâ Coumba.

Un enfant de 3 ans a été retrouvé mort dans une fosse septique dans le quartier Socogim Ps, a-t-on appris ce dimanche.

L’enfant dont le corps est en état de décomposition avancée a été sorti par son père

La campagne pour les élections législatives de dimanche en Espagne s'est achevée en plein suspense, le chef du gouvernement conservateur sortant, Mariano Rajoy, tentant de freiner une lame de fond politique qui pourrait coûter cher à son parti et faire de Podemos le nouveau leader de la gauche.

Une centaine de réfugiés syriens vit en ce moment à Bamako au Mali. Ce pays, l’un des plus pauvres d’Afrique, n’est pas leur destination finale. Ils ne sont qu’en transit, en attendant de pouvoir rejoindre l’Europe.

Deux milles six cents subsahariens candidats à l’immigration clandestine auraient été empêchés d’accéder au territoire espagnol, apprend-on dimanche de source de nos confrères ibériques.

La police mauritanienne a arrêté cette année 274 personnes de différentes nationalités impliquées dans le trafic de drogue, a affirmé samedi le général Mohamed Ould Meguett, directeur général de la sûreté nationale de la Mauritanie.

Le classement sur la démocratie dans le monde réalisé par une Ong autrichienne, le Global Democracy Ranking 2015 (http://democracyranking.org), fait fi de notre pays qu’il considère un pays où il n’y a pas encore de liberté au sens des valeurs démocratiques, constate-t-on sur son site sa

Les députés européens et parlementaires des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique ont discuté de la migration, des droits de l’homme et des réfugiés humanitaires lors de l’Assemblée parlementaire ACP-UE réunie cette semaine à Bruxelles.

Le gouvernement a annoncé jeudi la vente aux enchères de trois écoles fondamentales à Nouakchott. Les écoles concernées par cette opération se situent au centre de la capitale. 

Le  correcteur  attitré du journal le Calame, Mansour de Grange,  gardé au frais depuis  quelques  jours  à la prison  civile de Nouakchott  devrait  recouvrer la liberté,  après le rejet,   par la Cour Suprême  de son extradition  vers la France.

La justice canadienne examine un rapport qui fait office de plainte détaillant, preuves à l’appui, les liens de corruption entre le géant minier canadien Kinross et les cercles des pouvoirs mauritanien et ghanéen.

Le Conseil des Ministres s'est réuni Jeudi 17 décembre 2015 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.

Le Conseil a examiné et approuvé les Projets de lois suivants :

Plusieurs étudiants grévistes ont été blessés jeudi suite à une intervention musclée de la police pour disperser leur mouvement. D'autres auraient également été appréhendés par les services de police et jetés en prison, tient-on de bonne source.

L’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamattou serait persona non grata au Maroc où il vit depuis cinq ans ! C’est du moins ce qu’ont fait courir les Renseignements généraux mauritaniens qui se sont appuyés sur une certaine presse nationale à sensation !