Mauriweb

Le ministre du pétrole, des mines et de l’énergie ainsi que porte-parole du gouvernement, M. Nani Chrouga, a abordé plusieurs sujets d'importance lors d'une conférence de presse à Nouakchott.

Le Conseil des Ministres s’est réuni le Mardi 23 juillet 2024, sous la Présidence de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Mohamed Cheikh El Ghazouani.

L'Union Africaine (UA) vient de conclure sa sixième réunion semestrielle de coordination avec les Communautés économiques régionales (CER) et les mécanismes régionaux, sous la présidence du Président de la République, M

Lundi dernier, à Addis-Abeba, Mohamed Yahya Saaid, Ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur, chargé des Mauritaniens de l’étranger, a participé à

Le Président de la République et actuel Président de l’Union africaine (UA), Mohamed Cheikh El Ghazouani, a mis en lumière, hier à Accra (Ghana), l'impératif d'une coordination renforcée entre l'Union africaine et les C

Après leur brillante victoire (2-1) samedi dernier en match d’ouverture du Tournoi international COTIF 2024, face à l’ADH du Brésil, les Mourabitounes U-20 ont fait jeu égal (1 but partout) avec la formation de l’UD Lev

La deuxième édition du Forum mondial des médias a ouvert ses portes samedi soir à Choucha, la capitale culturelle de l’Azerbaïdjan, sous le thème provocateur « dénoncer les faux récits et contrer la désinformation ».

Actualités

L’institution de l’opposition démocratique a déclaré que le régime au pouvoir mène le pays vers un virage dangereux, à travers ce qu’elle décrit comme étranglement des libertés collectives et individuelles, et la violation de tous les droits  inscrits dans la loi et  garantis par la Constitution.

Babacar Baye Ndiaye, rédacteur en-chef du site d’information en ligne Cridem, madame Rella Ba, sa directrice générale, Moussa Samba Sy, directeur du Quotidien de Nouakchott, Jedna Deida, responsable du site Mauriweb, ont été arrêtés par la police, puis conduits dans les locaux de la police de répression des crimes économiques, o

 Il a été clair, depuis le début de l'affaire du sénateur Mohammed Ould Ghadaque la confusion du pouvoir et l'improvisation de ses actions présageaient sans nul doute de desseins inavoués et j'en veux pour preuve le chaos qui a caractérisé la procédure légale suivie.

Plusieurs quartiers de Nouakchott ont été envahis par les eaux, après la pluie de quelques millimètres qui s’est abattue sur la ville ce samedi 26 août. C’est le cas à Tevragh-Zeina, Ksar et même les villes périphériques comme El Mina et Sebkha, dans la banlieue Nouakchottoise.

Si la police économique a l'intention d'interpeller tous ceux qui ont bénéficié de l'aide de Mohamed Ould Bouammatou, je crois qu'elle en aura pour plusieurs années.

Les membres du collectif d’ avocats commis par la famille de Monsieur Mohamed Ould Ghadda pour assurer sa défense [[ le Collectif] ont eu aujourd’hui un entretien avec Monsieur le Procureur de la République prés le tribunal de la Wilaya de Nouakchott – Ouestpour examiner avec lui le déroulement de l’instruction préliminaire entr

La Brigade chargée des crimes économiques a tout à fait raison. Elle aurait dû convoquer Maalouma depuis longtemps pour lui demander des comptes à propos :

- De la détention de 30% de la banque BMS ;

-Du financement par M. Bouamatou de sa campagne pour le Sénat, à hauteur de 3 milliards d’UM ;

Des sources propres à Sahara Media ont révélé que des éléments de la sécurité nationale ont effectué samedi, une heure durant, une perquisition au domicile du sénateur détenu, Mohamed O. Gadda.

Selon les mêmes sources cette perquisition avait été effectuée par deux personnes.

saharamedias via cridem

Le Club des Jeunes Journalistes (CJJ) condamne l’interpellation du directeur de publication de Mauriweb, Jeddna Deida, de la directrice et du webmaster de Cridem, Rella Bâ et Babacar Baye Ndiaye et du directeur de publication du Quotidien de Nouakchott, Moussa Samba Sy. 

Un collectif d’avocats qui s’est constitué pour la défense du sénateur Mohamed O. Gadda a rencontré vendredi le procureur de la république de la wilaya de Nouakchott Ouest.

Le jeudi 25 août 2017, la Direction de Répression des Crimes économiques a convoqué les journalistes Moussa Samba Sy (Le Quotidien de Nouakchott), Jedna Deida (Site Mauriweb), Babacar Baye N’Diaye et Mme Rella Bâ (Site Cridem). 

L'arrestation de Mohamed Ould Ghaddatémoigne d'une profonde crise au sein du pouvoir en Mauritanie après l'échec du référendum constitutionnel du 5 août dernier, estime le Forum national pour la démocratie et l'unité (FNDU). Les explications.

 Réagissant à un communiqué publié vendredi 18 août par le parquet, le sénateur incarcéré Mohamed Ould Ghadda a déclaré dans une première déclaration après son arrestation que le communiqué du parquet est une tentative de tromper l’opinion et a nié « toute relation avec un quiconque réseau de grande gabegie frontalière ou transf

Le parquet général a diffusé aujourd’hui un communiqué choquant, à la fois alarmiste et plein de menaces, dans lequel il accuse "plusieurs personnes d’actes de complicité et de planification pour commettre de crimes transfrontaliers de grande ampleur et étrangers aux meurs et valeurs de notre société, dans le cadre d’une structu

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a décidé de "surseoir" à l'organisation d'un référendum sur son projet de révision de la Constitution, contesté depuis des mois dans la rue par l'opposition, a-t-il annoncé dans un discours télévisé dans la nuit de vendredi à samedi.