Mauriweb

L’armée mauritanienne et les forces sécurité routière se sont déployées ce matin, jeudi, aux alentours de la ville de Zouerate, pour empêcher les infiltrations depuis la frontière nord du pays.

 Monsieur  Mohamed Bouamatou a eu à apprendre que des individus mal intentionnés diffusent en son nom sur les réseaux sociaux des messages mensongers selon lesquels il compterait faciliter pour les jeunes le financement

Dans le cadre de la visite qu’il effectue actuellement aux frontières, le chef d’état-major général des Armées, le général de division Mohamed Cheikh Ould Mohamed Lemine a appelé les autorités militaires, sécuritaires e

 - Les autorités mauritaniennes de la ville de kaédi ont intercepté 7 personnes ayant traversé illégalement la frontière avec le Sénégal après avoir été fermée pour empêcher la propagation du coronavirus.  Le wali du Go

Alors que le Covid-19 a touché plus de 850 000 personnes dans le monde, et causé la morts de plus de 40 000, le secrétaire général de l'ONU appelle au rassemblement et à la solidarité internationale pour stopper la prop

 La Mauritanie  bénéficiera d’un financement de 133 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer la délivrance des services publics essentiels.

Le Conseil des Ministres s'est réuni le mercredi 1er avril 2020 sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président de la République.

Actualités

Comme annoncé la semaine dernière par le ministre des Affaires étrangères lors d’une visite à Rabat, la République du Liberia a ouvert, jeudi, un consulat général à Dakhla.

Le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a reçu en audience, jeudi en début d’après-midi, M. Khaled Omar El Mechri, président du Haut Conseil d’État Libyen, en compagnie de membres du Conseil.

Conseil des Ministres s'est réuni le jeudi 12 Mars 2020, sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président de la République.

Le Conseil a examiné et approuvé les projets de lois suivants :

 Mauritanie - Nouakchott, 12 mars 2020 – Les résultats du test COVID-19 de l’employé de TMLSA qui manifestait des symptômes grippaux sont négatifs. Les mesures de suivi et de prévention sont maintenues en étroite coopération et avec le soutien des autorités sanitaires mauritaniennes.

Alors qu’aucun communiqué officiel n’a encore été donné par les autorités relativement à la fausse alerte du Coronavirus en Mauritanie, c’est une vidéo du ministre de la santé où il rassure les populations sur le test négatif sur un employé de Tasiazt qui fait la boucle sur les réseaux sociaux.

Les touristes ont été rapatriés en coordination avec l’ambassade d’Italie. La Tunisie compte désormais six cas de Coronavirus.

photo Tasiazt

Les restrictions de Restrictions de déplacements sur le site de Tasiazt suite à la découverte d’un cas de fièvre suspect ont été levées très tôt ce jeudi, a-t-on appris de source sur place.

16 personnes ont été blessées dans un conflit tribal survenu dans une localité dénommée "Oum Roukba", située au nord-est de la ville de Oualata, dans l'Extrême-Est de la Mauritanie.

L'homme d'affaires Mohamed Ould Bouamatou a effectué ce mercredi 11 mars courant, une visite d’information et de reconnaissance à l’hôpital ophtalmologique Bouamatou à Nouakchott.

Un projet de révision de la loi instituant la nationalité mauritanienne serait actuellement en préparation, apprend-on ce mercredi de différentes sources sur la toile.

Nouakchott a abrité, mardi, les travaux du premier colloque de concertation entre les Oulémas du groupe des cinq pays du Sahel (G5 Sahel), sur le thème « appel aux dialogues et à la réconciliation nationale ».

Des mesures de restriction d’entrée et de sortie sont observées depuis mardi sur le site de l’entreprise Tasiazt pour parer à toute éventualité de l’existence sur les lieux du coronavirus après l’internement d’un mauritanien pour fièvre dans la clinique du site, apprend-on de bonne source.

L’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamattou est rentré dans son pays mardi après dix ans d’exil. Le premier acte de l’homme d’affaire a été de se rendre au cimetière se recueillir sur la tombe de sa mère dont il n’avait pas pu assister aux obsèques.

Dix ans que la société chinoise Poly Hong Dong Fisheries écume impunément les fonds marins et fait de la concurrence déloyale aux producteurs nationaux et étrangers. Retour sur un accord qui continue de faire des vagues et où les filets chinois autorisés essentiellement pour le pélagique rapportent surtout du poulpe.

Après un appel  d’offre international ouvert et une consultation restreinte, la commission nationale des Hydrocarbures n’a pu que se rendre à l’évidence, Addax/ Oryx qui depuis quatre ans fournit les hydrocarbures liquides au pays, avait à chaque fois l’offre la moins disante.