| Mauriweb

On connaissait les forums économiques France-Afrique, Japon-Afrique ou Chine-Afrique. Le premier forum Allemagne-Afrique du genre s’est tenu le jeudi 23 mars 2017 à Berlin.

Et de deux ! Les Mourabitounes sous la houlette de leur coach français, Corentin Martins, viennent de battre 2-1 un autre client de haute facture africaine : le Congo.

Ce point de vue ne relève d’aucun parti pris idéologique ou politique, mais d’une lecture objective et sereine des dispositions de la Constitution Mauritanienne.

On peut trouver de nombreux parallèles frappants entre le « Printemps arabe » qui a débuté en 2010, le référendum du Brexit au Royaume-Uni, l'élection du Président américain Donald Trump et la résurgence de l'extrême-dr

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a

Le Mnigfeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Haratine s'est dit préoccupé par les conséquences auxquelles pourraient conduire l'escalade entre les protagonistes de la politique.

L’ancien président mauritanien Sidi Oud Cheikh Abdellahi a appelé à la résistance au "coup d’Etat Constitutionnel", après la décision du président Mohamed Oud Abdel Aziz d’organiser un référendum pour adopter son projet

Actualités

Le diplomate mauritanien et ancien spécial des Nations-Unies, Ahmedou Ould Abdellah, cité par nos confrères de Alakhbar a estimé que la proposition de changement du drapeau national n’est pas innocente.

Viyah Ould Maayouf ancien chef d’état-major de l’armée est décédé jeudi au Maroc des suites d’une longue maladie, a-t-on appris de source médiatique.

 Des dizaines de personnes ont tenu un sit-in ce mercredi devant le Ministère de l’Hydraulique et l'Assainissement à Nouakchott pour protester contre la pénurie d’eau à Néma dans le Hod el-Chargui.

Forts de leur succès (2-0) devant la Kédia vendredi, les Galactiques du FC Tevragh-Zeina sont solides leaders, à quatre longueurs du FC Deuz, qu'ils affronteront lors de la prochaine journée. 

 Un groupe de sénateurs a annoncé ce mardi le boycott de la réunion de la commission des lois consacrée à l’examen des amendements constitutionnels proposés par le gouvernement. 

L’association des étudiants et stagiaires mauritaniens en Tunisie ont observé mardi un sit-in à l’ambassade Mauritanie en Tunisie pour demander le paiement des bourses en retard de certains étudiants. 

La 1ère région militaire de Nouadhibou a abrité, mardi, la cérémonie de clôture de exercice militaire multi-Etats "Flintlok 2017".

 Alors que le texte de modification de la constitution vient d’être adopté à la quasi-unanimité la semaine passée par les députés de l’Assemblée nationale, et que le Sénat s’apprête à en faire autant dans les prochains jours, la tension est à son comble en Mauritanie où l’opposition politique dénonce un coup de force du régime d

Le sociologue et professeur émérite, Abdelwedoud Ould Cheikh, a qualifié les réformes constitutionnelles engagées par les autorités mauritaniennes, comme « une manipulation» du régime.

Le ministre de l'Economie et des Finances, M. Moctar Ould Djay a signé, lundi à Nouakchott, avec M. Mohamed El Azizi, directeur général de l'Afrique du Nord auprès de la Banque Africaine de Développement (BAD), une convention de crédit relative à la participation au financement du projet de construction du pont de Rosso.

La police a dispersé violemment ce lundi un rassemblement d’étudiants de l’Université de Nouakchott, a rapporté une source estudiantine à Alakhbar. Les étudiants manifestaient contre la "cherté" du billet de transport sur les bus assurant la navette entre l’université et le centre-ville.

Le Sénat a adopté au cours d'une séance plénière tenue lundi à son siège sous la présidence de M. Mohamed El Hacen Ould El Hadj président de cette chambre un projet de loi autorisant la ratification du protocole de l'acte contitutif de l'Union Africaine relatif au Parlement africain.

Des jeunes regroupés sous la bannière « Mouhaal Taghirou doustour (impossible de modifier la Constitution) » ont manifesté ce lundi dans l’enceinte du Conseil constitutionnel, à Nouakchott ; Les manifestants ont brandi des slogans rejetant la modification de la Constitution qui concernent entre autres, la suppression du Sénat et

Le Forum national pour l’unité et la démocratie (FNDU) manifestait samedi 11 mars contre les amendements constitutionnels. Echarpes vert-jaune noués au cou ou brandissant des drapeaux, les manifestants, venus des quatre coins de Nouakchott, scandaient des slogans dans les langues nationales, en arabe et en français ("Ravdine !

L’Etat est pauvre, aime-t-on répéter, mais dans le silence des cabinets ministériels, on continue à se sucrer allègrement sur le dos du contribuable.