| Mauriweb

Le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz continue de violer les droits élémentaires des citoyens mauritaniens de façon éhontée. 

Des slogans contre le référendum constitutionnel du 5 août ont été brandis au meeting du président Mohamed Ould Abdel Aziz, tenu vendredi au stade de Mellah à Nouakchott.

 

 Comme prévu, le 15 Juillet dernier, le Front du refus, qui rassemble toute une coalition de partis politiques, syndicats et personnalités indépendantes (FNDU, RFD, UNAD, FPC, SAWAB, IRA, etc.), a organisé une marche im

#Mauritanie : Les sénateurs ont créé une commission d'enquête sur les marchés de gré à gré pour démentir les propos du président Mohamed Ould Abdel Aziz, selon lesquels, cette pratique n'existe plus

Les forces de sécurité ont procédé, vendredi à 01 heure du matin, à l’arrestation de six militants du mouvement du 25 Février (M25) qui scandaient au cours de la cérémonie de lancement de la campagne du référendum const

Le lancement de la campagne pour le référendum constitutionnel, par Mohamed Ould Abdelaziz s’est déroulé dans la commune de Toujounine (banlieue), en présence du Premier ministre, Yahya Ould Hademine, du ministre de l’E

Et la série des « ventes » du patrimoine foncier de l’Etat continue de plus belle mais avec de plus en plus de zones d’ombre.

Actualités

La campagne électorale est ouverte en Mauritanie. Le référendum constitutionnel est prévu le 5 août prochain. Un référendum qui vise à supprimer le Sénat, la Haute Cour de justice et qui propose aussi un changement de drapeau.

Le Bureau Exécutif de l’Alliance Populaire Progressiste (APP) a dans un communiqué rendu public ce matin engagé toutes les structures du parti, les militants, les amis et toutes les populations à faire une campagne exhaustive indépendante pour l’adoption par un OUI de la question relative à la suppression du Sénat et des autres

Et la série des « ventes » du patrimoine foncier de l’Etat continue de plus belle mais avec de plus en plus de zones d’ombre.

 La liberté d’expression de manière générale étant un pilier indispensable pour bâtir une démocratie dans un pays, doit être respectée.

La commission de crise issue du sénat, la chambre haute du parlement, a réaffirmé mardi le maintien de sa position relative au rejet de ce qu’elle a appelé « les amendements anticonstitutionnels » et la poursuite de son action pour les empêcher. 

La Présidence de la République a communiqué la nomination comme chargé de mission à la Présidence de la République, M. Ba Yahya Bocar. Député de Kaédi et ancien patron de la Commission centrale des marchés, un poste duquel il avait été éjeté, en même temps que le président Aziz délogeait l'ancien DG de la Sonimec Ould Aghatt.

Une marche suivie de meeting,  organisée à Nouakchott  par une nouvelle coalition de l’opposition mauritanienne, a mobilisé plusieurs dizaines de milliers d’individus qui ont dit non à un projet de révision constitutionnelle devant être soumis à un référendum le 05 août prochain.

Intervenant lors du meeting organisé samedi par le forum national pour la démocratie et l’unité, le président en exercice de cette institution, Mohamed Jemil Mansour a déclaré que le problème de l’opposition mauritanienne est avec le régime qui tente d’impliquer l’armée dans le processus politique.

La France et l’Allemagne ont lancé officiellement jeudi « l’Alliance pour le Sahel », une initiative visant à faciliter les échanges entre bailleurs internationaux pour accélérer l’aide au développement dans cette région en proie à l’instabilité politique, économique et sécuritaire.

Le tribunal de Rosso a condamné jeudi le sénateur Mohamed O. Gadda à six mois de prison avec sursis et une amende de 20.000 ouguiya, selon le correspondant de Sahara Media qui a assisté à l’audience. 

Eté 2017. La température va monter d’un cran. A l’organisation d’un référendum qualifié d’illégal l’opposition prône le boycott actif. Les antagonismes politiques risquent, cette fois, de déborder sur la place publique.

Personne ne pariait sur la longévité de Yahya Ould Hademine au poste difficile et combien convoité de premier Ministre. Beaucoup d’ailleurs pensaient qu’il ne ferait pas long feu avec les bâtons dans les roues et l’ardoise laissée par son prédécesseur, devenu son ennemi juré.

Les documents appartenant à la Commission electorale nationale indépendante   ( CENI)   révélent  que le référendum, que le gouvernement a l’intention d’organiser le 5 Août, comporte des questions  demandant aux   électeurs de voter  certaines  dispositions des articles de la Constitution, sans préciser ces articles à modifier 

Le Calame - Commençons par cette arrestation du sénateur Mohamed ould Ghadda, hier samedi 8 Juillet, dans l’après-midi. Une réaction à chaud ? 

#Algérie : Le ministère de la Défense mauritanienne a annoncé l’interdiction absolue aux civils de circuler ou de traverser la frontière algéro-mauritanienne. «Toute personne circulant ou transitant dans cette zone sera traitée comme cible militaire», souligne t-il. Coup dur pour les habitants de Tindouf.