| Mauriweb

L’affaire du sénateur Mohamed Ould Ghadda qui défraie la chronique depuis quelques semaines en raison de la divulgation par le pouvoir de ses enregistrements whatsapp audio, vient de connaitre une nouvelle tournure avec

 Un attentat revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique a fait treize morts et plus de cent blessés de toutes nationalités lorsqu'une camionnette a foncé dans la foule jeudi dans le centre touristique de Barcelon

Officiellement la Mauritanie a changé de drapeau et d’hymne nationaux après un référendum dont la tenue est vivement contestée par beaucoup de mauritaniens et ses résultats discrédités par une fraude massive pour éviter

#Mauritanie : Pour Me Ahmed Salem Bouhoubeiny, la situation du sénateur Ould Ghadda est inquiétante. Pour lui, il s’agit ni plus ni moins que d'un enlèvement.

Confrontée à la faiblesse et la volatilité des cours des métaux, l’économie mauritanienne n’a enregistré qu’une faible croissance estimée à 1,7 % en 2016, avec une dette extérieure qui s’accroît à 72 % du PIB. 

L’image du sénateur Mohamed Ould Ghadda, éprouvé, visiblement mal en point, fait la boucle sur la toile, constate-t-on ce mercredi.

Le président du parti Convergence démocratique nationale (CDN), Me Mahfoudh Ould Bettah a déclaré que son parti ne reconnait pas les résultats proclamés par la cour constitutionnelle ce mardi 15 août 2017, ce que rappor

Actualités

Le sénateur Mohamed Ould Ghadda, interpelé jeudi alors qu'il se rendait au Sénégal, a été emmené par la police vers une destination encore inconnue, après avoir été transporté sur Nuakchott tient-on de sources concordantes.

Le Conseil des Ministres s'est réuni le Jeudi 10 Août 2017 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.

Le Conseil a examiné et approuvé un projet de loi relatif à la lutte contre la pollution de l’air.

L’ancien président Sidi Mohamed O. Cheikh Abdallahi a rencontré hier mercredi à Lemden, l’ambassadrice d’Allemagne en Mauritanie. 

Le Front des jeunes contre la violation de la constitution, rassemblement de plusieurs organisations de jeunes opposants, a révélé la poursuite sur le terrain de ses activités de protestation contre le référendum organisé récemment par les autorités de Nouakchott.

Le sénateur Mohamed Ould Ghadda, opposant farouche au régime du président Mohamed Ould Abdelaziz, a été interpelé à la frontière mauritano-sénégalaise et empêché de voyager, apprend-on ce jeudi.

La Mauritanie et la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) viennent de signer l’accord d’association en marge du forum  Amérique Afrique qui se tient actuellement à Lomé au Togo.

A en croire la CENI, Les Mauritaniens ont voté largement en faveur des amendements constitutionnels. Le Oui remporte à 85, 61% des votants, avec un taux de participation de 53,75%. Quels enseignements tirez-vous de ce scrutin et quelles en peuvent être les implications politiques? 

Le diplomate mauritanien, Saadbou, conseiller à l’ambassade mauritanienne, à Omar a été relevé de ses fonctions suite à un article critique sur la gestion politique du pays, révèlent nos confrères de Alakhbar.

Le Oui l’a emporté. Largement. Les résultats de l’élection référendaire ont été publiés dimanche dernier par la CENI. 

Les Mauritaniens ont voté, le 5 Août, pour se prononcer sur les amendements constitutionnels préconisés par le dialogue politique de Septembre et Octobre 2016, entre la majorité présidentielle et une partie de l’opposition.

Le verdict des urnes a donné une écrasante victoire du«oui », avec 85 % des voix lors du scrutin consacré à l’adoption des amendements constitutionnels. Cependant les questions que se posent bon nombre d’observateurs mauritaniens avertis est de savoir : 

Est-ce que ce « oui » est fabriqué de toutes pièces ? 

Trois personnes sont mortes et d’autres ont été blessés lors d’un accident de la route sur l’axe Akjoujt-Nouakchott, à 50 kilomètres de la première ville. Le minibus qui s’est renversé venait de la localité d’Aoujeft et se rendait à Nouakchott. Selon des témoins les trois personnes sont mortes sur le coup.

Le secrétaire général des nations unies a appelé les parties mauritaniennes à trouver une solution pacifiée aux dissensions qui les opposent, en référence à la tension issue du dernier referendum relatif aux amendements constitutionnels, rejetés par l’opposition qui accuse le gouvernement de fraude à très grande échelle.

Ould Diay, le ministre de l’Economie et des finances a donné, peu après la sortie des résultats du vote référendaire, sa propre lecture d’un scrutin dont le taux d’abstention, dans la capitale, a été parmi les plus élevé.

En Mauritanie, les résultats du référendum constitutionnel sont tombés et, sans surprise, c’est le « oui » qui l’emporte à 85 % des voix pour près de 54% de participation.