Mauriweb

À 52 ans, Abdel Aziz Ould Dahi impressionne d’abord par son aisance à répondre à toutes les questions, même les plus surprenantes.

Après Nouadhibou en Novembre dernier, la caravane de sensibilisation pour la protection «des enfants migrants contre l’exploitation et la traite» a séjourné, du 12 au 16 février à Rosso, capitale du Trarza, au bord du f

Ousmane Sankho, député et candidat à l'élection présidentielle d'avril prochain dans son pays, a évoqué, au risque de générer une nouvelle crise avec Nouakchott, "la revitalisation des vallées fossiles" comme solution a

La sardinelle est entrain de disparaître des côtes mauritaniennes. Le Scientifique néerlandais Ad CORTEN a « déjà vu » le même Scénario en Hollande concernant la surpêche de sardinelle.

 Le congrès de l’Union pour la République, principal parti de la majorité présidentielle pourrait être reporté au lendemain de présidentielle de juin prochain, indiquent des sources proches de cette formation.

La capitale mauritanienne s’est réveillée la semaine dernière sur un crime odieux contre un jeune gérant d’une société de transfert d’argent tué et brûlé par ses meurtriers.

Présidentielle: «Je compte rassembler tous les mauritaniens pour penser l’avenir de notre pays» déclare Biram Dah Abeid (député).

Actualités

Birame Dah Abeid, président de l’Initiative de Résurgence du Mouvement abolitionniste, député:"Pour l’opposition, soutenir un candidat issu d’un pouvoir que nous avons combattu longtemps relèverait d’un défaut de discernement et d’une panne d’ambition".

Des milliers de mauritaniens ont manifesté mercredi 09 Janvier à Nouakchott contre la haine et le racisme, à l’appel du Gouvernement mauritanien. 

Les autorités mauritaniennes vont organiser «une marche contre l’extrémisme violent et le discours haineux» le mercredi 09 janvier 2019, alors que le pays connait depuis plusieurs années une crise profonde qui divise très fortement la population mauritanienne.

Nous avons reçu une invitation de l'Union pour la République pour participer à une marche que ce parti compte organiser contre ce qu'il a appelé le "discours de haine et d'extrémisme".

Dans ce contexte, le Rassemblement des Forces Démocratiques souhaite apporter les précisions suivantes :

Les autorités mauritaniennes se préparent à organiser « une marche contre l’extrémisme et la haine » le mercredi 09 janvier prochain. Une procession dans la pure des traditions de la culture et des  méthodes du parti unique, des Structures d’Education des Masses et du  PRDS de Maaouya ould Sid’Ahmed Taya.

« L’institut Mandela » vient d’attribuer le « Prix Mandela » au président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz. Cette récompense ne laisse pas de surprendre compte tenu du parcours politique du récipiendaire et surtout de la nature du régime qu’il préside.

Le FNDU a reçu une invitation verbale de l’UPR pour participer à une marche que ce parti compte organiser contre la haine et l’extrémisme ; marche que conduira le chef de l’Etat et pour laquelle tous les moyens de l’Etat ont été mobilisés, et pour laquelle l’administration, les hommes d’affaires et les opérateurs sociaux ont été

Les premiers concurrents du Rallye Africa Eco Race ont fait, lundi matin, leur entrée en territoire mauritanien à partir du Km 55 de la frontière au niveau de la wilaya de Dakhlet-Nouadhibou en direction du Sénégal. 

Alors que le président gabonais Ali Bongo est hospitalisé au Maroc, des militaires ont pris le contrôle des médias d'Etat lundi matin et annoncé l'instauration d'un "Conseil national de restauration". 

1000 milliards Fcfa de flux financiers illicites ont quitté le Sénégal, durant ces sept dernières années, pour des paradis fiscaux comme Dubaï. La révélation est faite par le député Mamadou Lamine Diallo.

Biram Dah Abeid, député mauritanien et leader du mouvement anti-esclavagiste IRA, a réaffirmé le 1er janvier sa détermination à poursuivre son combat contre le racisme et l’esclavage suite à sa libération le 31 décembre.

Le partage équitable des ressources naturelles entre le Sénégal et la Mauritanie fait couler beaucoup d’encres, obligeant Macky Sall de sortir de son mutisme pour justifier le « fifty fifty » lors de l’entretien accordé aux journalistes lundi 31 décembre 2018.

L’Institut Mandela a attribué au  président Mohamed ould Abdel Aziz son prix pour la sécurité 2018. Une distinction justifiée par  « l’excellence africaine de sa vision stratégique en matière de sécurité et son mérite personnel » selon l’institution.

Le Forum national pour la démocratie et l’unité en Mauritanie (FNDU) a réclamé, lundi dans un communiqué, le lancement d’un dialogue national réunificateur et sérieux pour traiter les grandes problématiques qui menacent l’unité nationale.