Media | Mauriweb

Media

Radio-Mauritanie- 100 millions d’ouguiyas en fumée !

mer, 22/11/2017 - 10:52

 Un trou financier de 100 millions d’ouguiyas est la source d’un scandale financier découvert à Radio-Mauritanie, tient-on de source généralement informée.

Ce trou béant aurait été découvert à la suite d’une enquête de l’inspection générale de l’Etat (Ige) initiée à la suite d’un déséquilibre des finances constaté par la tutelle et transmis en hauts lieux.

Le SJM dénonce les mauvais traitements contre les médias

sam, 11/11/2017 - 13:00

Le Syndicat des journalistes mauritaniens (SJM) a dénoncé ce qu’il considère une violation manifeste des libertés des médias par les autorités mauritaniennes suite au traitement infligé à trois journalistes mauritaniens qui couvraient les manifestations de protestation organisées vendredi en réaction à la décision de la Justice de libérer le blaphamateur Mohamed Cheikh Ould Mkheittir.

Fonds d’aide à la presse : Le SJM dénonce des risques de détournements

ven, 10/11/2017 - 11:33

Dans un communiqué transmis à « mauriweb.info », le syndicat des journalistes mauritaniens (SJM) dénonce ce qu’il considère des magouilles en prélude à la mise en place d'une commission chargée de superviser le fonds d’aide à la presse mauritanienne.

Rosso : Arrestation d'un journaliste

lun, 06/11/2017 - 10:39

Des sources bien informées ont déclaré à la presse que la gendarmerie a arrêté le journaliste Abdoullah Ould El-Khalil, directeur du site "Tiguend" qui couvrait une manifestation de jeunes sur la route de Rosso.

Cape se solidarise des journalistes mauritaniens mis sous contrôle judiciaire

mar, 17/10/2017 - 10:08

La Coalition pour des accords de pêche équitables (Cape) a exprimé dans une lettre adressée au directeur de publication de "mauriweb.info" pour l'informer de son soutien ainsi que tous les journalistes placés sous contrôle judiciaires par les autorités de Nouakchott.

“Dossier Bouamatou et consorts” : Le FNDU prendra part au sit-in des journalistes et syndicalistes

mer, 11/10/2017 - 12:39

Le Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU) prendra part ce lundi matin, au sit-in  devant la DGSN  des sénateurs, journalistes et syndicalistes, mis sous contrôle judiciaire dans le cadre du dossier « Bouamatou et consorts », affirme une source. Par ce geste, le forum entend exprimer son soutien à  l’ensemble de ces  personnes  victimes de  l’ « arbitraire » du pouvoir, ajoute notre source.

Alain Cadec réagit à la mise sous contrôle judiciaire du DP de mauriweb.info

mer, 11/10/2017 - 11:32

Alain Cadec (Les Républicains), membre du Groupe du Parti Populaire Européen (PPE) et président de la commission Pêche (PECH) au Parlement, a exprimé, mercredi, dans un courriel adressé au directeur "mauriweb.info" son soutien dans l'affaire dans laquelle ce dernier est cité. 

Des journalistes-citoyens formés en cybersécurité par les Africtivistes et PPLAAF

mar, 10/10/2017 - 17:36

Après Conakry, Nouakchott et Dakar, des formations auront lieu dans d’autres capitales africaines (Dakar, le 10 octobre 2017) - En partenariat avec la Plateforme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique (PPLAAF), Africtivistes a formé 30 journalistes, blogueurs et activistes mauritaniens à Nouakchott du 23 au 25 septembre 2017. En juillet, un séminaire similaire s’était tenu à Conakry.

Justice- Une délégation de l’Ufp se solidarise des médias

lun, 04/09/2017 - 13:16

Une délégation du parti de l’Union des forces de progrès, Ufp-opposition, a rendu visite lundi aux sièges des principaux médias placés sous contrôle judiciaire, dans l’affaire dite du sénateur Mohamed Ould Ghadda.

Dans ce cadre, la délégation de l’Ufp a rencontré les directeurs de publication du journal «Le Quotidien de Nouakchott », Moussa Samba Sy et du site «mauriweb.info», Jedna DEIDA.

Proclamation des résultats du référendum: Réaction « positive» assortie de proposition de notre confrère Oumeir

mar, 15/08/2017 - 17:13

La première réaction positive à la mise en terre du Sénat à travers l’élite mauritanienne est arrivée de la page facebook de notre confrère, Mohamed Fall Ould Oumeir, constate-t-on de visu, mardi.

Selon notre confrère, qui indique qu’une telle proclamation était attendue, « une nouvelle page s’ouvre » tout en espérant qu’elle soit « heureuse pour le pays, apaisée pour les rapports entre protagonistes et prometteuse pour la société».

Pages