Media | Mauriweb

Media

Signature d’une charte des libertés d'expression dans le monde arabe

dim, 28/01/2018 - 14:00

 Le syndicat des journalistes mauritaniens et de la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) ainsi que les organisations de presse et des droits de l’Homme en plus d’autres syndicats nationaux ont signé jeudi matin à Nouakchott la charte des libertés d'expression et de presse dans le monde arabe et ce, en présence de M. Issa Ould Yedali, directeur de la presse écrite au ministère des relations avec le parlement et la société civile.

Mauritanie: la crise du papier se poursuit et les journaux sont toujours à l’arrêt

mer, 03/01/2018 - 18:20

 Depuis plus de deux semaines, les Mauritaniens n'ont plus de journaux papier. La rupture de l'approvisionnement en papier qui ne devait durer que quelques jours s'éternise. Les autorités avaient promis un retour à la normale au début de cette première semaine de janvier, mais il n’y a toujours rien. Après la presse privée, la presse gouvernementale est maintenant aussi touchée. 

Mauritanie/médias : Biram contre le harcèlement des journalistes

mer, 03/01/2018 - 14:13

Le président d’Ira, Biram Ould Dah, a exprimé mercredi son soutien aux journalistes mauritaniens mis sous contrôle judiciaire dénonçant une tentative de leur harcèlement par le régime en place.

Le président d’Ira longtemps absent du pays a visité pour l’occasion le siège du quotidien de Nouakhchott où il a rencontré des représentants des médias mauritaniens.

La Mauritanie privée de journaux papier depuis une semaine

dim, 24/12/2017 - 15:30

En Mauritanie, la presse privée ne paraît plus depuis une semaine par manque de papier à l'imprimerie nationale. Seul le quotidien gouvernemental Horizons existe encore sur papier. Une situation dénoncée par les patrons de presse qui n'ont plus qu'internet pour publier leur journal. Plus d'une quinzaine d'hebdomadaires et quotidiens sont touchés.

Radio-Mauritanie- 100 millions d’ouguiyas en fumée !

mer, 22/11/2017 - 10:52

 Un trou financier de 100 millions d’ouguiyas est la source d’un scandale financier découvert à Radio-Mauritanie, tient-on de source généralement informée.

Ce trou béant aurait été découvert à la suite d’une enquête de l’inspection générale de l’Etat (Ige) initiée à la suite d’un déséquilibre des finances constaté par la tutelle et transmis en hauts lieux.

Le SJM dénonce les mauvais traitements contre les médias

sam, 11/11/2017 - 13:00

Le Syndicat des journalistes mauritaniens (SJM) a dénoncé ce qu’il considère une violation manifeste des libertés des médias par les autorités mauritaniennes suite au traitement infligé à trois journalistes mauritaniens qui couvraient les manifestations de protestation organisées vendredi en réaction à la décision de la Justice de libérer le blaphamateur Mohamed Cheikh Ould Mkheittir.

Fonds d’aide à la presse : Le SJM dénonce des risques de détournements

ven, 10/11/2017 - 11:33

Dans un communiqué transmis à « mauriweb.info », le syndicat des journalistes mauritaniens (SJM) dénonce ce qu’il considère des magouilles en prélude à la mise en place d'une commission chargée de superviser le fonds d’aide à la presse mauritanienne.

Rosso : Arrestation d'un journaliste

lun, 06/11/2017 - 10:39

Des sources bien informées ont déclaré à la presse que la gendarmerie a arrêté le journaliste Abdoullah Ould El-Khalil, directeur du site "Tiguend" qui couvrait une manifestation de jeunes sur la route de Rosso.

Cape se solidarise des journalistes mauritaniens mis sous contrôle judiciaire

mar, 17/10/2017 - 10:08

La Coalition pour des accords de pêche équitables (Cape) a exprimé dans une lettre adressée au directeur de publication de "mauriweb.info" pour l'informer de son soutien ainsi que tous les journalistes placés sous contrôle judiciaires par les autorités de Nouakchott.

“Dossier Bouamatou et consorts” : Le FNDU prendra part au sit-in des journalistes et syndicalistes

mer, 11/10/2017 - 12:39

Le Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU) prendra part ce lundi matin, au sit-in  devant la DGSN  des sénateurs, journalistes et syndicalistes, mis sous contrôle judiciaire dans le cadre du dossier « Bouamatou et consorts », affirme une source. Par ce geste, le forum entend exprimer son soutien à  l’ensemble de ces  personnes  victimes de  l’ « arbitraire » du pouvoir, ajoute notre source.

Pages