Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

C'est la mi-temps dans le match qui oppose la Mauritanie au Mali. Pour le moment, ce sont les Aigles du Mali qui mènent la danse, devant les Mourabitounes (2-0).

Au lendemain de la victoire provisoire de Mohamed Ould Ghazouani à la tête de la Mauritanie, les quatre candidats de l’opposition font encore front commun pour contester les résultats. 

Le militant antiesclavagiste et député mauritanien Biram Ould Dah Ould Abeid, un des candidats de l'opposition contestant la victoire de l'ancien chef d'état-major à l'élection présidentielle, a appelé lundi ses partisa

Le ministère de l’intérieur a menacé dans un communiqué rendu public cet après-midi les manifestants d’être poursuivi pour « atteinte à l’ordre public », constate-t-on ce lundi à Nouakchott.

Le candidat Ghazouani est donné vainqueur de l’élection présidentielle 2019 par les résultats provisoires de la Ceni.

Ils ont suscité la colère des partisans de l'opposition.

Le Ministre de l’Intérieur a convoqué d’urgence, ce dimanche, les quatre candidats de l’opposition qui rejettent la victoire autoproclamé du candidat du pouvoir, le général Mohamed Ould Ghazouani, au premier tour des él

Actualités

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a rendu public, dimanche soir, les résultats provisoires du premier tour de l’élection présidentielle organisée le 22 juin 2019 par la voix de son président, M. Mohamed Vall Ou Bellal dans une déclaration à la presse dont une copie est parvenue à l’AMI.

Après la victoire autoproclamée de Mohamed Ould Ghazouani à la présidentielle mauritanienne, les candidats de l'opposition ont déclaré ce dimanche 23 juin rejeter les résultats, avant même leur publication officielle par la Céni.

A la tombée des résultats du premier tour de l’élection élection présidentielle du samedi 22 juin, des jeunes sont sortis en masse, ce dimanche, dans les rues des quartiers de sebkha, (Nouakchott-Ouest) et El Mina, Arafat et Riyad (Nouakchott-Sud) pour dénoncer ce qu’ils qualifient d’une « mascarade électorale ».

Selon les chiffres de la Commission électorale nationale indépendante(Céni) rendus publics dimanche, Mohamed Cheikh El-Ghazouani, candidat du pouvoir à la présidentielle en Mauritanie, a obtenu 51,5 % des voix sur la base de 96,5 % des bureaux.

L'un des leaders de la Coalition Vivre Ensemble (CVE), et président des Flam, Samba Thiam a pointé "hold up électoral" avec la "complicité de la France" en réaction à l'élection probable au premier tour du candidat, Mohamed Ould Ghazouani, constate-t-on sur les réseaux sociaux.

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a annoncé, dimanche à l'opinion publique nationale qu'elle continue encore le dépouillement des résultats qui lui parviennent au fur et à mesure de ses représentants sur toute l'étendue du territoire national.

La direction de campagne du candidat Biram Dah Abeid a qualifié l’annonce des résultats de l’élection présidentielle par l’un des candidats avant la Céni, "d’une atteinte à la loi et d'un fait révolu".

 Au cours d’une soirée électorale, organisée, au palais des congrès, quelques heures après la fermeture des bureaux de vote, le canddidat Ghazwani s’est déclaré vainqueur du scrutin du 22 juin 2019, devançant ainsi la CENI, organe chargé de l’organsiation de la compulation et de la proclamation des résultats. 

Au moment, où, le président de la commission électorale nationale indépendante (CE NI) Mr Mohamed Vall Ould Bellal affirme qu’aucun incident n’a été signalé depuis le début des opérations de vote de cette élection présidentielle, les quatre candidats de l’opposition à savoir, Biram Dah Abeid, Sidi Mohamed Ould Boubacar, Mohamed

La mobilisation a été grande pour l’élection présidentielle du 22 juin 2019 avec près de 50% de participation des électeurs dont le nombre est de plus d’un1.500.000 électeurs.

Les résultats encore partiels et surtout officieux continuent d’être livrés au compte-goutte.

Un déploiement de forces de sécurité mobiles a été opéré cet après-midi à Nouakchott, quelques heures après le début de vote pour le premier tour du scrutin présidentiel, constate-t-on.

 Le candidat Mohamed Cheikh Mohamed Ahmed Cheikh Ghazouani a voté samedi au bureau N° 8 au Stade olympique de Nouakchott dans le cadre du premier tour des élections présidentielles de 2019.

Le taux de participation a dépassé les 30% au cours de ce scrutin présidentiel du 22 juin, en Mauritanien et cela 5 heures après le démarrage des opérations de vote dans l’ensemble du territoire national, selon les informations qui nous sont parvenues.

Accompagné de son staff et de quelques militants venus l’acclamer, le candidat Mohamed Ould Maouloud a rempli son devoir citoyen en votant dans le bureau numéro 4 de l’école Limam Chavi dans le quartier de Tevragh Zeina. 

"Nous ne formulons pas de jugement avant la fin de la journée. Mais nous n’entendons pas du tout que la volonté populaire soit confisquée, de quelque manière que ce soit et par qui que ce soit", a déclaré le candidat Kane Hamidou Baba à sa sortie d’urne.