| Mauriweb

Le pays a connu cette année un retard marqué de l’hivernage et un déficit pluviométrique inquiétant, ce qui présage d’une véritable catastrophe pour les éleveurs et les agriculteurs dans la grande majorité des régions d

Dans la précipitation, et avec une grosse erreur de casting, le gouvernement mauritanien a adopté dans sa dernière réunion hebdomadaire, un projet de décret portant création d’un tout nouveau Etablissement public qui se

<p>&nbsp;De&nbsp;Nouakchott&nbsp;jusqu’à&nbsp;Aleg, ce n’est que désolation.

L’ensemble des actes de procédure entrepris dans le cadre du dossier 04/RP/2017 - qui aura certainement sa place dans les annales judiciaires de notre pays-, ont clairement prouvé que les poursuites engagées contre le S

Convaincue de la nécessité de préserver ses acquis et soucieuse de les préserver, la presse mauritanienne annonce la création d'un comité de suivi des questions de la presse, émanant d'une assemblée générale des représe

Un terrible accident de la circulation, survenu à Nouakchott Nord, a fait des morts et des blessés graves, rapportent des sources. 

Des sources proches de l’homme d'affaires mauritanien résident à Marrakech, Mohamed Ould Bouamatou, ont révélé l’existence de fonds, qu’il a dépensé en Mauritanie, au cours des dernières années, mettant en exergue, le s

Actualités

Dans la précipitation, et avec une grosse erreur de casting, le gouvernement mauritanien a adopté dans sa dernière réunion hebdomadaire, un projet de décret portant création d’un tout nouveau Etablissement public qui semble être taillé sur mesure pour spolier les biens de l’homme d’affaire Mohamed Ould Bouamatou.

 Le conseil des ministres s'est réuni le jeudi 14 septembre 2017 sous la présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.

Le président de la Commission de crise au Sénat mauritanien Cheikh Ould Hanana a annoncé trois plaintes contre le procureur général, la Garde nationale et le ministre de l’Economie et des Finances. Le sénateur s’exprimait à l’émission Vis-Samim sur la chaîne Al-Mourabitoun.

L’espoir d’une renaissance du secteur touristique, dans le rouge depuis plus d’une décennie ? Les tours opérateurs français ont décidé de reprendre les voyages vers la Mauritanie.

La police mauritanienne a rouvert le siège central de la Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM), après quelques heures de fermeture pour motif de non paiement des impôts du bâtiment abritant le siège.

Dans l’affaire du vote des sénateurs, des informations continuent à être distillées au compte goutte, en violation flagrante du secret d’instruction par des sites proches du Premier Ministre Yahya Ould Hademine.

« Le refus d’accès à la Mauritanie essuyé par des abolitionnistes américains est difficile à comprendre…» (Larry André)

Le  président américain Donald Trump a désigné Michael James Dodman pour occuper le poste d’ambassadeur des États-Unis en  Mauritanie. Dans les tous prochains jours il deverait être confirmé par le Sénat.

En Mauritanie rectifiée, donner ne se conjugue à aucun temps. Pire, c’est désormais assimilé à une corruption insolite sans passe-droit en contrepartie. Pour avoir connu ce "dangereux" mécène qu’est Mohamed Ould Bouamatou, trois journalistes et la directrice d’un site web se sont ainsi vus traînés devant la justice.

Dès qu’il apprit que la grande chanteuse   Maalouma Mint El Meydah, la fille de l’illustre Mozart de la musique maure El Mokhtar Ould Meydah avait été menacée de prison le jour de la fête de l’Id El Kebir, l’homme d’affaire Mohamed Ould Bouamatou décida de lui donner gracieusement une Villa en guise de cadeau de fête.

Une délégation du parti de l’Union des forces de progrès, Ufp-opposition, a rendu visite lundi aux sièges des principaux médias placés sous contrôle judiciaire, dans l’affaire dite du sénateur Mohamed Ould Ghadda.

Les opérateurs de téléphonie mobile Mauritel, filiale de Maroc Telecom ; Mattel, filiale de Tunisie Telecom et Chinguitel, filiale d’Expresso, s’attirent à nouveau les foudres de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARE) de Mauritanie. 

Malgré l’éloignement géographique, l’évolution de la situation politique au Kenya, marquée une décision de la cour suprême annulant les résultats du scrutin présidentiel du 8 août dernier, suivie de la réaction du président sortant, Uhuru Kenyatta,sorti de son devoir de réserve en critiquant une décision de justice, enflamme les

La Brigade chargée des crimes économiques a tout à fait raison. Elle aurait dû convoquer Maalouma depuis longtemps pour lui demander des comptes à propos :

- De la détention de 30% de la banque BMS ;

-Du financement par M. Bouamatou de sa campagne pour le Sénat, à hauteur de 3 milliards d’UM ;

 La sénatrice et artiste mauritanienne, Malouma Mint Meidah, a été convoquée, ce samedi 26 août, par la brigade de la police chargée de la répression des crimes économiques et financiers.