| Mauriweb

Le gouvernement mauritanien a remercié, jeudi, 1er décembre courant, quatorze (14) employés de l’autorité de régulation des transports terrestres en Mauritanie, révèlent des sources.

Le verdict est tombé, Yaya Jammeh n’est plus président de la Gambie. Suite à la réponse massive de la population , Adama Barrow est devenu aujourd’hui le nouvel homme fort de la Gambie voisine.

Notre pays est classé dans le dernier rapport de l’’Union international des télécommunications (UIT) à la 151ème place en 2016, tient-on de source de ce rapport.

 Le diplomate mauritanien, également ex-Envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU, Ahmedou Ould-Abdallah a appelé le gouvernement mauritanien à arrêter le bradage des chancelleries du pays, en service à l’étranger.

François Hollande : « Je m’adresse à vous pour vous faire connaître ma décision dans la perspective de la prochaine élection présidentielle. J’ai décidé de ne pas être candidat au renouvellement de mon mandat ».

L'Assemblée nationale a adopté jeudi au couors d'une plénière présidée par le député Mohamed Ould Boilil, son président le projet de loi autorisant la ratification de l'accord de Paris portant sur la convention de l'ONU

 Le Conseil des Ministres s'est réuni le Jeudi 1er Décembre 2016 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.

Actualités

L'Assemblée nationale a adopté jeudi au couors d'une plénière présidée par le député Mohamed Ould Boilil, son président le projet de loi autorisant la ratification de l'accord de Paris portant sur la convention de l'ONU sur le changement climatique.

 Le Conseil des Ministres s'est réuni le Jeudi 1er Décembre 2016 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République.

 AQMI, Al-Qaïda au Maghreb Islamique, a affirme avoir utilisé mardi 29 novembre des missiles Grade dans une attaque contre l’aéroport deTombouctou lequel est sous le contrôle des forces françaises déployées au nord duMali. 

Le Fndu et le Rfd ont dénoncé dans un communiqué dont copie en arabe a été reçue jeudi par « mauriweb.info » la décision des autorités politiques de procéder à la vente de la résidence de notre ambassadeur à Washington.

Le haut conseil de la magistrature, dans sa réunion de mercredi, a procédé à un important mouvement qui a touché certains tribunaux et certaines chambres de la cour suprême en plus de la constitution d’une nouvelle cour chargée de juger la corruption et autres formes de gabegie.

Des manifestants réclamant l'exécution du bloggueur Mohamed Cheikh Ould Mkheittir ont été autorisés à se masser devant le Palais présidentiel à l'occasion de la tenue du conseil supérieur de la Magistrature.

Plusieurs militants des organisations de jeunesse de l’opposition mauritanienne ont été arrêtés ce mercredi soir, apprend-on de source de ces formations.

Mohamed Lemine Ould El Vadel et Bounena Ould Moulaye, du parti de la convergence démocratique, ainsi que plusieurs autres du parti Hatem de Saleh Ould Hanena.

#Mauritanie : Ahmed ould Daddah, président du Rassemblement des forces démocratiques (RFD), principal parti d'opposition, a expliqué l'intérêt pour la Mauritanie de renforcer ses liens avec la CEDEAO. A défaut d'un retour au sein de cet espace, il suggère une formule de partenariat renforcée.

 L’opposition mauritanienne, réunie sous la bannière du FNDU et le parti RFD(opposition) ont déclaré leur boycott du référendum en perspective sur la Constitution. C’était lors d’une conférence de presse, ce mardi à Nouakchott. 

 Le cabinet d'audit et de conseil Price waterhouse Coopers (PwC) et la Banque mondiale viennent de publier leurs chiffres sur la pression fiscale sur les entreprises de taille moyenne, au titre de l'année 2017.

Plusieurs mauritaniens ont battu le macadam devant notre ambassade à Washington contre la vente par le ministre des finances, Mokhtar Ould Diaye, alias Blé Godé, de la résidence de l’ambassadeur aux Usa.

Les intervenants ont exprimé leur inquiétude à l’ambassadeur et écrit des courriels aux administrations concernées.

Les responsables de plusieurs partis de l’opposition mauritanienne ont annoncé une campagne active de boycott du référendum constitutionnel prévu au début de l’année 2017, mardi au cours d’une conférence de presse conjointe.

La Délégation de l’Union européenne en République islamique de Mauritanie et les Chefs de Mission de l’Union européenne continuent à suivre avec beaucoup d’attention le déroulement des instructions judiciaires à la suite des incidents du 29 juin 2016.

Retrait « de la police nationale dans les contrôles des étrangers à Nouakchott jusqu’à nouvel ordre. C’est, selon une source policière, l’ordre du nouveau patron de la Direction de la Sureté Territoriale (DST), El Ghacem Ould Sidi Mohamed.

 Le parti d’opposition Tawassoul, également membre du FNDU, a annoncé à Nouadhibou, par la voix de son président Mohamed Jemil Mansour, sa décision de boycotter activement le référendum envisagé par le gouvernement, révèlent des sources.