| Mauriweb

Les limiers du commissariat du 3ème arrondissement ont mis la main, le mercredi 22 mars dernier, sur un trafiquant de drogue du nom de Youssouf Sylla, de nationalité guinéenne en possession d’un baril d’huile de palme c

Le Forum national pour la démocratie et l’Unite (regroupement d’une dizaine de formations politiques de l’opposition) a accusé dans un communiqué transmis vendredi à « mauriweb.info » le président Mohamed Abdelaziz de v

Le Quai d'Orsay vient de reconsidérer son avis aux voyageurs pour certaines régions de la Mauritanie. En raison des menaces terroristes, certaines régions étaient classées « rouges ».

Le Rassemblent des forces démocratiques (Rfd, opposition) a mis en garde vendredi, dans une déclaration transmise à « mauriweb.info », le président mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz contre ce qu’il appelle «les conséq

Des personnes se déplaçant à bord d’une voiture ont enlevé trois (3) enfants dans la zone de «Graye », sise à l'ouest de la capitale du Hodh Gharbi Aïoun, révèlent des sources présentes dans la wilaya.

C’est un président véritablement agacé qui reçoit mercredi un groupe de journalistes pour évoquer la suite des événements après le rejet, vendredi 17 mars 2017, par le Sénat des amendements proposés par lui.

Alors que le ministère des pêches a démenti les informations  concerntant toute révision de l'accord de pêche avec l’Union Européenne, l’Ue va devoir verser aux autorités mauritaniennes 2.5 millions d’euros de plus pour

Actualités

C’est un président véritablement agacé qui reçoit mercredi un groupe de journalistes pour évoquer la suite des événements après le rejet, vendredi 17 mars 2017, par le Sénat des amendements proposés par lui. Le président Aziz qui a gouverné avec les mêmes sénateurs ne peut s’empêcher de parler de leur «illégitimité».

Le rejet par les sénateurs de la réforme constitutionnelle voulue par le président crée une impasse politique institutionnelle. Entre sénateurs "frondeurs" et loyalistes, c'est désormais la guerre des tranchées. 

Le Ministère mauritanien des Pêches et de l’Economie maritime a démenti ce mardi la révision de l'accord de pêche avec l’Union Européenne.

Le président Mohamed Ould Abdelaziz tient ce soir une conférence de presse très attendue par l’opinion publique après le rejet qui lui a été opposé par une majorité de sénateurs de sa majorité portant sur les amendements qu'il avait annoncés en juillet 2016 depuis Néma.

Le haut comité chargé du suivi de l’exécution des résultats du dialogue national inclusif s’est réuni, mardi, au centre des conférences internationales de Nouakchott. 

Adoptée le jeudi 09 Mars dernier par l’assemblée nationale, le projet de loi de la révision de la constitution mauritanienne qui prévoit notamment la suppression du Sénat et le changement de drapeau a été rejetée par le Sénat dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 mars dernier.

Les informations rapportées par la presse ibérique (http://mauriweb.info/node/3167) faisant part des modifications des termes de l’accord de partenariat de pêche entre notre pays et l’Ue permettant ainsi à des céphalopodiers espagnols de revenir pêcher en Mauritanie, sont corroborées

Moussa FAll, le vice-président en exercice du FNDU, le plus grand rassemblement des partis d'opposition mauritaniens, a mis en garde le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz contre une tentative d’utiliser la force pour imposer les modifications Constitutionnelles lesquelles ont été rejetées par le Sénat. 

Les sénateurs mauritaniens ont rejeté vendredi dernier le projet de révision constitutionnelle voulue par le président Mohamed Ould Abdel Aziz, un revers pour le chef d’Etat mauritanien qui devrait compliquer ses relations avec l’opposition hostile à la révision de la Constitution.

(Par Elyezid Ould YEZID, avocat)

Le Sénat a donc rejeté la proposition de loi tendant à modifier la constitution.

Négro-Mauritaniens et Haratine sont les grands perdants de la question foncière.

----------------------------------------------------------------

Le Syndicat des Pharmaciens Mauritaniens a saisi 120 variétés de médicaments contrefaits, non enregistrés et illégalement importés, au niveau de certaines officines de la capitale Nouakchott. 

es forces démocratiques (RFD) a qualifié de « position honorable » celle des sénateurs qui ont rejeté vendredi les amendements constitutionnels proposés par le gouvernement.

Le Sénat mauritanien a désavoué vendredi soir le président de la République en rejetant les propositions d’amendements soumises par lui pour changer la Constitution du pays.

 A l’instar de leurs collègues du reste du pays, les instituteurs de Zouerateont tenu ce jeudi un sit in dans l’enceinte de la Direction Régionale de l’Education Nationale pour protester contre le retard des primes de bilinguisme et d’éloignement.