Mauriweb

Selon notre chroniqueur, certains profils du nouveau gouvernement pourraient déplaire à l’ancien chef de l’Etat, Mohamed Ould Abdelaziz. Chronique. 

Depuis quelques semaines notre  capitale économique Nouadhibou subit des interruptions intempestives de la fourniture de l’électricité.

 Il y a quelques mois, l'Etat mauritanien passait un contrat pour le moins occulte dont les clauses sont restées totalement opaques avec une société émiratie dénommée Afroport à qui il cède gracieusement le matériel de

Le ministre mauritanien de la santé Mohamed Nezir O. Hamed, après avoir rappelé que les hôpitaux mauritaniens disposent d’une certaine autonomie, a ajouté que celle-ci sera prochainement entière.

Le ministère de l’intérieur et de la décentralisation a indiqué dans un communiqué dont une copie est parvenue, samedi soir, à l’AMI que les pouvoirs publics, sur instructions de Son Excellence, le Président de la Répub

Les quantités de pluies suivantes ont
été enregistrées au cours des dernières 24 heures dans les localités
ci-après, selon le réseau administratif de commandement (RAC) relevant

 Le président de la République, Mohamed Ould Cheikh Ghazwani a rencontré dans la journée du mercredi 14 août 2019 Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna et Cheikh Ould Baya, respectivement président du comité de gestion de l'U

Actualités

Le ministère de l’intérieur a menacé dans un communiqué rendu public cet après-midi les manifestants d’être poursuivi pour « atteinte à l’ordre public », constate-t-on ce lundi à Nouakchott.

Le candidat Ghazouani est donné vainqueur de l’élection présidentielle 2019 par les résultats provisoires de la Ceni. Ses adversaires rejettent les dits résultats et appellent à la résistance contre « la mascarade».

 

Ils ont suscité la colère des partisans de l'opposition. Les militants proches des candidats Biram Dah Adeid, Sidi Mohamed Boubacar, Kane Hamidou Baba et Mohamed Maouloud estiment que le pouvoir à confisqué leur victoire.

Le Ministre de l’Intérieur a convoqué d’urgence, ce dimanche, les quatre candidats de l’opposition qui rejettent la victoire autoproclamé du candidat du pouvoir, le général Mohamed Ould Ghazouani, au premier tour des élections présidentielles du 22 juin 2019.

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a rendu public, dimanche soir, les résultats provisoires du premier tour de l’élection présidentielle organisée le 22 juin 2019 par la voix de son président, M. Mohamed Vall Ou Bellal dans une déclaration à la presse dont une copie est parvenue à l’AMI.

Après la victoire autoproclamée de Mohamed Ould Ghazouani à la présidentielle mauritanienne, les candidats de l'opposition ont déclaré ce dimanche 23 juin rejeter les résultats, avant même leur publication officielle par la Céni.

A la tombée des résultats du premier tour de l’élection élection présidentielle du samedi 22 juin, des jeunes sont sortis en masse, ce dimanche, dans les rues des quartiers de sebkha, (Nouakchott-Ouest) et El Mina, Arafat et Riyad (Nouakchott-Sud) pour dénoncer ce qu’ils qualifient d’une « mascarade électorale ».

Selon les chiffres de la Commission électorale nationale indépendante(Céni) rendus publics dimanche, Mohamed Cheikh El-Ghazouani, candidat du pouvoir à la présidentielle en Mauritanie, a obtenu 51,5 % des voix sur la base de 96,5 % des bureaux.

L'un des leaders de la Coalition Vivre Ensemble (CVE), et président des Flam, Samba Thiam a pointé "hold up électoral" avec la "complicité de la France" en réaction à l'élection probable au premier tour du candidat, Mohamed Ould Ghazouani, constate-t-on sur les réseaux sociaux.

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a annoncé, dimanche à l'opinion publique nationale qu'elle continue encore le dépouillement des résultats qui lui parviennent au fur et à mesure de ses représentants sur toute l'étendue du territoire national.

La direction de campagne du candidat Biram Dah Abeid a qualifié l’annonce des résultats de l’élection présidentielle par l’un des candidats avant la Céni, "d’une atteinte à la loi et d'un fait révolu".

 Au cours d’une soirée électorale, organisée, au palais des congrès, quelques heures après la fermeture des bureaux de vote, le canddidat Ghazwani s’est déclaré vainqueur du scrutin du 22 juin 2019, devançant ainsi la CENI, organe chargé de l’organsiation de la compulation et de la proclamation des résultats. 

Au moment, où, le président de la commission électorale nationale indépendante (CE NI) Mr Mohamed Vall Ould Bellal affirme qu’aucun incident n’a été signalé depuis le début des opérations de vote de cette élection présidentielle, les quatre candidats de l’opposition à savoir, Biram Dah Abeid, Sidi Mohamed Ould Boubacar, Mohamed

La mobilisation a été grande pour l’élection présidentielle du 22 juin 2019 avec près de 50% de participation des électeurs dont le nombre est de plus d’un1.500.000 électeurs.

Les résultats encore partiels et surtout officieux continuent d’être livrés au compte-goutte.

Un déploiement de forces de sécurité mobiles a été opéré cet après-midi à Nouakchott, quelques heures après le début de vote pour le premier tour du scrutin présidentiel, constate-t-on.