Politique | Mauriweb

Politique

COP22: LE ROI MOHAMMED VI INVITE LE PRÉSIDENT MAURITANIEN À MARRAKECH

sam, 17/09/2016 - 13:04

Le roi Mohammed VI a adressé hier vendredi une lettre au président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, l'invitant à la Conférence climat (COP22) prévue du 7 au 18 novembre prochain à Marrakech.

SAHARA MAROCAIN: LA MAURITANIE MAINTIENT SA «NEUTRALITÉ» ET N'EST PAS CONCERNÉE PAR LES TENSIONS ACTUELLES

sam, 17/09/2016 - 10:14

#Mauritanie : La Mauritanie n’est pas concernée par la tension actuelle. Elle souhaite un règlement paciþque et rapide dans l’intérêt de l’intégration du Maghreb. C’est en substance la déclaration du porteparole du gouvernement mauritanien à l’issue du Conseil des ministres de ce jeudi.

-----------------------------------------------

La conférence de presse conjointe de Mohamed Ould Abdel Aziz et de Mahmoud Abass Abou Mazen

sam, 17/09/2016 - 10:04

Le Président de la République, MonsieurMohamed Ould Abdel Aziz, a réaffirmé vendredi, lors d'une conférence de presse conjointe avec son hôte palestinien, le PrésidentMahmoud Abass Abou Mazen, à l'aéroport international deNouakchott Oumtounsy,au terme d'une visite de travail et d'amitié de ce dernier en Mauritanie, que la question palestinienne restera au premier rang des priorités du gouvernement et du peuple mauritaniens ainsi que celles du monde

Mauritanie: Le pire est à craindre dans les jours qui viennent

jeu, 15/09/2016 - 14:20

 LaMauritanie est au bord du gouffre. Tous les indicateurs politiques et économiques sont au rouge. Depuis 2008, le régime de Ould Abdel Aziz n’a respecté aucun de ses engagements avec les acteurs politiques ainsi que les partenaires sociaux.

Réunion secrète entre les conseillers du Président et les participants au dialogue

jeu, 15/09/2016 - 13:47

Une réunion secrète s’est tenue dernièrement àNouakchott, entre les partis favorables au dialogue et une délégation de conseillers du Président mauritanienMohamed Ould Abdel Aziz, conduite parMohamed Salem Ould Merzoug et composée deMohamed Ould Amar etHoussein Ould Naji.

France/Mauritanie : Ayrault fulmine contre Ould Abdel Aziz

sam, 10/09/2016 - 14:03

Selon La Lettre du Continent, dans son numéro 736 en date du 7 septembre, le ministre français des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a rédigé une lettre de protestation destinée à son homologue Isselkou Ould Ahmed Izid Bih, après les propos queMohamed Ould Abdel Aziz a tenus, fin juillet, dans la presse.

Groupe d’amitié France-Mauritanie : que vient y faire le père de la loi criminalisant le boycott d’Israël ?

sam, 10/09/2016 - 13:58

Pour les extraterrestres qui l’ignorent encore : «  Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) est une campagne internationale appelant à exercer diverses pressions économiques, académiques culturelles et politiques sur Israël afin d'aboutir à la réalisation de trois objectifs : la fin de l'occupation et de la colonisation des terres arabes, l

MAURITANIE: LA FIDH ET L’OMCT DEMANDENT LA LIBÉRATION DES MILITANTS DE L’IRA

jeu, 08/09/2016 - 12:17

#Mauritanie : L’Observatoire mondial pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme (OMPDH) demande aux autorités mauritaniennes la libération des militants de l’Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste (IRA). Treize membres de l'ONG purgent des peines allant de 3 à 15 ans de prison.

-------------------------------------------------------

Saleh Hanana, patron du parti mauritanien Hatem : Nouakchott doit rester neutre sur la question du Sahara

mar, 06/09/2016 - 10:39

Le dossier du Sahara, la position de la Mauritanie, les relations maroco-mauritaniennes ainsi que les liens entre les partis politiques des deux pays sont les principaux sujets que nous avons abordés lors de notre entretien avec Saleh Hanana.

Mauritanie/FNDU:Condamne fermement la mesure illégale qui vise à étouffer la presse indépendante dans le pays

mar, 06/09/2016 - 10:36

Dans le cadre de sa politique répressive de limitation des libertés et de rétrécissement continuel de leur champ, le pouvoir a, à travers une circulaire de l’Inspection Générale d’Etat, décidé d’interdire à la presse de bénéficier des lignes budgétaires allouées aux abonnements, à la communication et à la publicité dans les budgets des départements ministériels, des sociétés d’Etat et de tous les services publics.

Pages