Mauriweb

Sahara Médias - Un communiqué conjoint des ministères mauritaniens des affaires étrangères, de la défense et de l’intérieur, a annoncé la mort d’un orpailleur mauritanien en plus d’un autre blessé après des tirs de l’ar

Adrar-Info - Depuis hier, dimanche, la police de Nouakchott a arrêté des dizaines de créancières du cheikh Ali Al-Ridha bin Mohamed Naji Al-Saidi, sur fond de frictions avec les nouveaux propriétaires de leurs maisons.

Le président mauritanien Mohamed Cheikh Ghazouani est arrivé lundi 17 mai à Paris pour prendre part, aux côtés d’une quinzaine de dirigeants africains, de hauts responsables européens et représentants d'organisations in

Essahraa - Les foyers de propagation de la pandémie du Covid-19 récemment apparus au niveau de la wilaya du Guidimakha (Selibaby, Ghabou et Ould Yenjé) sont désormais sous contrôle, informe le ministère de la santé.

DZfoot - Le sélectionneur de la Mauritanie, Corentin Martins, a évoqué la prochaine confrontation amicale de son équipe contre les Verts prévu le 3 juin au stade Mustapha-Tchaker au micro de la Radio Algérie Internation

VOA Afrique - Le dernier rapport de la Commission nationale des droits de l’Homme en Mauritanie s’est beaucoup focalisé sur l’esclavage.

AMI - Dans un communiqué rendu public vendredi soir, le ministère de la santé a rassuré les citoyens quant aux indicateurs généraux de la situation épidémiologique qui montre la stabilisation des taux enregistrés.

Actualités

Mégaphones des vendeurs de cartes de crédit téléphone, marchands ambulants, vendeurs de fruits, taxis tout droits...la polyclinique deNouakchott, très tôt le matin, jusqu’à tard dans la nuit, subit insalubrité et nuisances sonores. Cette structure de santé, née en 1973, est encerclée, envahie par un marché. 

Dans un communiqué distribué samedi et dont Sahara Medias a reçu une copie, le collectif des avocats pour la défense deMohamed O. Gadda a dénoncé ce qu’il a appelé « des procédures d’audition engagées et terminées au pas de charge » par les autorités judiciaires.

L’ancien premier Ministre, Sid’Ahmed Ould Bneijara est décédé en Espagne des suites d’une longue maladie, a-t-on appris d’une source officieuse.

Un homme, la cinquantaine révolue, s’est immolé après être aspergé d’essence, mardi 29 août, devant les locaux de la direction générale des douanes à Nouakchott, rapporte des sources de presse. L’homme est de nationalité sénégalaise, précisent les mêmes sources.

Pour la troisième fois en un an, des journalistes ont été arrêtés et longuement interrogés par la police mauritanienne. Reporters sans frontières (RSF) dénonce une tentative des autorités de renforcer son contrôle sur la presse indépendante.

Le directeur de publication du journal "Le Calame", Ahmed Ould Cheikh, est présentement entre les mains des limiers de la direction de la brigade financière, a-t-on appris de bonne source.

 Les détenus à la Prison centrale de Nouakchott sont traités "comme des moutons", ont alerté les concernés dans une vidéo mise en ligne et adressée au président Mohamed Ould Abdel Aziz.

L’institution de l’opposition démocratique a déclaré que le régime au pouvoir mène le pays vers un virage dangereux, à travers ce qu’elle décrit comme étranglement des libertés collectives et individuelles, et la violation de tous les droits  inscrits dans la loi et  garantis par la Constitution.

Babacar Baye Ndiaye, rédacteur en-chef du site d’information en ligne Cridem, madame Rella Ba, sa directrice générale, Moussa Samba Sy, directeur du Quotidien de Nouakchott, Jedna Deida, responsable du site Mauriweb, ont été arrêtés par la police, puis conduits dans les locaux de la police de répression des crimes économiques, o

 Il a été clair, depuis le début de l'affaire du sénateur Mohammed Ould Ghadaque la confusion du pouvoir et l'improvisation de ses actions présageaient sans nul doute de desseins inavoués et j'en veux pour preuve le chaos qui a caractérisé la procédure légale suivie.

Plusieurs quartiers de Nouakchott ont été envahis par les eaux, après la pluie de quelques millimètres qui s’est abattue sur la ville ce samedi 26 août. C’est le cas à Tevragh-Zeina, Ksar et même les villes périphériques comme El Mina et Sebkha, dans la banlieue Nouakchottoise.

Si la police économique a l'intention d'interpeller tous ceux qui ont bénéficié de l'aide de Mohamed Ould Bouammatou, je crois qu'elle en aura pour plusieurs années.

Les membres du collectif d’ avocats commis par la famille de Monsieur Mohamed Ould Ghadda pour assurer sa défense [[ le Collectif] ont eu aujourd’hui un entretien avec Monsieur le Procureur de la République prés le tribunal de la Wilaya de Nouakchott – Ouestpour examiner avec lui le déroulement de l’instruction préliminaire entr

La Brigade chargée des crimes économiques a tout à fait raison. Elle aurait dû convoquer Maalouma depuis longtemps pour lui demander des comptes à propos :

- De la détention de 30% de la banque BMS ;

-Du financement par M. Bouamatou de sa campagne pour le Sénat, à hauteur de 3 milliards d’UM ;

Des sources propres à Sahara Media ont révélé que des éléments de la sécurité nationale ont effectué samedi, une heure durant, une perquisition au domicile du sénateur détenu, Mohamed O. Gadda.

Selon les mêmes sources cette perquisition avait été effectuée par deux personnes.

saharamedias via cridem