Mauriweb

Au-delà de la clameur publique portée par les réseaux sociaux, ce sont désormais les partis politiques qui semblent vouloir revendiquer que toute la lumière soit faite sur les années de gestion de l'Etat sous les deux m

Le Conseil des Ministres s'est réuni le Jeudi 22 Août 2019 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président de la République.

L'arrivée tardive des pluies inquiète de nombreux éleveurs qui disent manquer de pâturage pour leur bétail. La pluie tarde à venir en Mauritanie faisant craindre une sécheresse. 

Cinq militaires maliens ont été tués mercredi dans le centre du pays, annonce l'armée. 

A l’occasion du 66ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé ce mardi soir un discours à la Nation. Voici le texte intégral du Discours royal :

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé qu'un nouveau cas de fièvre hémorragique de Crimée-Congo (CCHF), est survenu en Mauritanie à Kithat dans la Wilaya de Guidimakha.

Actualités

Le ministre mauritanien de la santé, Pr Kâne Boubacar a lors d’un entretien ce mercredi soir, à la télévision Mouritaniya annoncé le report de l’application de la nouvelle tarification des consultations médicales à six mois.

L’équipe du Projet d’appui à la Sécurité et au Développement  reçue par le colonel Sidi-Mahmoud Taleb OuldJiyeb, commandant l’école de la Garde nationale de Rosso (photo de gauche) et par le colonel Dey Ould Bamba OuldYezid, commandant l’école de gendarmerie de Rosso (photo de droite)

Le Projet d’appui à la sécurité et au Développement en Mauritanie s’est rendue à Rosso, mercredi 28 février 2019, pour y être reçu par les commandants des écoles militaires de formation initiale de l

La police mauritanienne a interpelé ce mercredi les suspects du meurtre du jeune Mohamed O. Berrou dont le cadavre avait été brûlé par ses meurtriers, selon des sources familiales contactées par SaharaMedias et confirmées par des sources sécuritaires. 

Le député parlementaire, président du parti Sawab, Abdel-Selam Ould Horma, a déclaré que : 

Le président mauritanien; interpelé sur une affaire de deux milliards de dollars gelés dans une banque émiratie, a indiqué que seul le temps permettra d'éclairer sur la véracité de cette affaire, rapporte jeudi nos confrères de alakhbar dans leur version arabophone.

 Deux formations politiques mauritaniennes ont dénoncé ce mardi la décision des autorités de rehausser les coûts des prestations médicales dans les structures sanitaires publiques et demander sa remise en cause.

La Mauritanie connait, depuis un peu plus d’une décennie, une nette recrudescence de la vente, de la consommation et du trafic à grande échelle de la drogue et des substances psychotropes.

Horst Köhler “envisage“ de convoquer la deuxième “table-ronde de réunions au cours de la deuxième quinzaine de mars en Suisse“, annonce l’ONU. Comme le précédent, ce second round réunira les quatre parties, Maroc, Algérie, Mauritanie et polisario.

L’opposition mauritanienne est divisée sur la question de la candidature unique qu’elle avait annoncée pour la présidentielle de 2019, a révélé Me Mahfoud Betah, chef de la CDN, parti membre du FNDU, le regroupent des formations de l’opposition dite radicale.

Le président du bureau politique d'Ennahdha, Noureddine al-Arbaoui a parlé d'Anadolu des détails de la rencontre qui s'est tenue lundi.

L'Union pour la République (UPR) au pouvoir a désigné le weekend dernier l’actuel ministre de la défense, Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed comme candidat à la prochaine élection présidentielle de juin prochain.

Ce lundi soir (4 mars 2019) s’est déroulé au siège de la FFRIM, le tirage au sort des quarts de finale de la Coupe de Mauritanie. 

L’Institut Amadeus a organisé le vendredi 1er mars 2019, au siège des Nations Unies à New-York, une conférence sur les défis de l’Union Africaine : Construire une intégration continentale forte.

Les étudiants de plusieurs universités algériennes ont manifesté mardi contre la candidature du président Bouteflika pour un cinquième mandat présidentiel.

Le ministère de l’intérieur et de la décentralisation a notifié ce mardi à plus de 70 partis politiques leur dissolution en vertu de la loi pour leur incapacité à participer à deux scrutins successifs ou leur incapacité à obtenir 1% lors des élections auxquelles ils ont participé.