Media | Mauriweb

Media

Le RFD surpris par la décision des autorités d’empêcher Sahara Medias et Al Akhbar de couvrir le sommet arabe

lun, 25/07/2016 - 16:18

Le rassemblement des forces démocratiques, parti d’opposition s’est déclaré surpris par la décision des autorités d’empêcher Sahara Medias et Al Akhbar de couvrir le sommet de la ligue arabe. 

Journées de concertation sur la réforme de la presse: Recommandations initiales pour la presse électronique

lun, 18/07/2016 - 15:24

Du 11 au 14 juillet se sont tenus à Nouakchott les premières  «Journées de Concertation sur la Réforme de la presse » mauritanienne.

A l’issue de quatre jours dé débats focalisés sur la professionnalisation de la presse (audiovisuelle, écrite et électronique) des recommandations ont été faites par les participants à ces journées. 

Des activistes font irruption à la télévision nationale pour réclamer la libération de leur ami (vidéo)

lun, 18/07/2016 - 14:08

De jeunes activistes ont fait irruption dimanche soir sur le plateau à l’occasion d’une émission en direct pour réclamer la libération de leur ami, condamné à trois ans de prison.

Les jeunes scandaient lors de cet incident inédit le nom du jeune bloggueur, Cheikh Baye, qui avait jeté une chaussure à l’adresse du ministre de la communication, sans toutefois l’atteindre.

Mauritanie : Journées de concertations sur la réforme de la presse, c’est mal parti !

lun, 11/07/2016 - 16:59

Les journées de concertations sur la réforme de la presse, démarreront ce lundi 11 juillet et se poursuivront jusqu’au 14 juillet, au Palais des Congrès de Nouakchott. Placée sous le « haut patronage » du Président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, cette rencontre fait dors et déjà grincer des dents.

Plainte de médecins contre la télévision de Mauritanie

ven, 24/06/2016 - 01:47

L’Ordre National des Médecins, Pharmaciens et Chirurgiens Dentistes de Mauritanie (ONMPCDM) a annoncé qu'il va porter plainte contre la télévision nationale de Mauritanie (Al-Mauritania), ce jeudi 23 juin.

 

Dans un communiqué reçu à Alakhbar, l’ordre accuse Al-Mauritania de continuer à diffuser une émission « pleine d’informations imprécises, inexactes et non scientifiques » sur la nutrition et la diététique.

 

L'Editorial du Calame : Qui s’y frotte…

mer, 11/05/2016 - 14:24

Ould Abdel Aziz est allé à Néma. Enfin ! Depuis près de deux mois, on ne parlait que de ça. La mobilisation battait son plein. Réunions sur réunions, conclaves, apartés, chacun fourbissait ses armes. Notables, chefs de tribus, cadres, personne ne voulait rater le jour J. 

Mauritanie- Censure de l’expo d’un caricaturiste

mer, 20/04/2016 - 12:29

Le ministère de la Culture et de l’artisanat est accusé par le syndicat des journalistes mauritaniens (SJM)d’avoir orchestré une coupure d’électricité à la Maison de la Culture pour déranger l’expo d’un jeune caricaturiste mauritanien dont les toiles exposées ne sont pas du goût des autorités politiques dans le pays.

Classement mondial de la liberté de la presse 2016 : la paranoïa des dirigeants contre les journalistes

mer, 20/04/2016 - 11:54

Reporters sans frontières (RSF) dévoile l’édition 2016 du Classement mondial de la liberté de la presse. L’évolution générale témoigne d’un climat de peur généralisée et de tensions qui s’ajoute à une emprise des Etats et des intérêts privés de plus en plus grande sur les rédactions.

RSF appelle la justice de Mauritanie à utiliser la loi sur la presse plutôt que le Code pénal

mer, 13/04/2016 - 21:48

Reporters sans frontières (RSF) dénonce le choix du procureur de la République mauritanienne d’appliquer le Code pénal à deux journalistes, pour une accusation de diffamation qui relève de la Loi sur la presse. En vigueur depuis 2010, celle-ci ne prévoit aucune peine de prison. Cette décision est très décevante au regard des réels progrès du pays ces dernières années.

Greenpeace-Afrique se solidarise des journalistes Jedna DEIDA et Babacar Ndiaye

mer, 13/04/2016 - 12:30

L’organisation Greenpeace a exprimé dans un courriel dont mauriweb.info a eu copie des journalistes Jedna DEIDA et Babacar NDiaye, poursuivis en diffamation par le fils du président mauritanien Bedr Ould Mohamed Abdelaziz.

Pages