Mauriweb

La Mauritanie a enregistré - ce jeudi 13 août - 102 guéris de coronavirus ; 31 nouveaux cas et zéro décés.

Assainissement travaux transport et maintenance (ATTM),  la filiale génie civil de la SNIM, vient de livre le nouveau siège du Conseil constitutionnel situé en plein cœur de la ville de Nouakchott pour un montant de 6,6

La  police a interpellé - ce mercredi 12 août - Mechri Saleh comptable de la Fondation Errahma ; a fermé  le siège du Parti unioniste démocratique socialiste (PUDS) et a lancé des recherches  afin de retrouver et interp

Le Conseil des Ministres s'est réuni, le mercredi 12 Août 2020, sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président de la République.

Après les anciens ministres Yahya Ould Hademine; Mohamed Abdallahi Ould Oudaa; Moktar Djay actuel ADG de la SNIM  et ministre de l’Economie et des Finances sous Aziz ; Nani Chrougha; Dia Malal ; Amal Mint Maouloud, Moha

Le fait n’a pas eu droit à la une des journaux mais les gros contrats électriques attribués en fin de l’ère Mohamed Ould Abdel Aziz ont été annulés.

Interrompue au stade des ¼ de finales, la Coupe Nationale de Football reprendra du service dès le 18 septembre pour le premier match des quarts de finales de cette prestigieuse compétition et se poursuivront le 19.

Actualités

La commission électorale nationale indépendante en Mauritanie (CENI) a publié ce dimanche le nombre définitif des inscrits sur la liste électorale nationale indépendante, soit 1.544.132.

Le candidat aux prochaines élections présidentielles, Mohamed O. Ghazouani a désigné dimanche le staff de sa campagne, parmi lesquels des ministres actuels mais aussi d’anciens ministres.

Ci-dessous la composition de ce staff :

Président de la commission financière : Mohamed O. Abdel Fetah

Le régime continue de détourner systématiquement le processus électoral et continue à orienter ce processus en vue de réaliser son agenda de reproduction de son système. Il n’est pas gêné de déclarer qu’il est une reproduction de ce système qu’elle incarne et impose par les méthodes et mécanismes connus. 

Deux candidats à la présidentielle du 22 juin dénoncent les nombreuses nominations constatées ces derniers temps lors du Conseil des ministres hebdomadaire. Selon l’ancien Premier ministre Sidi Mohamed Ould Boubacar et Mohamed Ould Maouloud, elles visent à corrompre les chefs de tribus et les chefs de clans. 

Le sélectionneur national Corentin Martins a dévoilé ce lundi soir la liste des 23 joueurs et 7 réservistes retenus pour la Coupe d’Afrique des Nations 2019, organisée en Égypte du 21 juin au 19 juillet.

Selon des informations encore officieuses, la Nouvelle Banque de Mauritanie, inaugurée en juillet 2014, traverserait une zone de turbulence marquée par son exclusion de la compensation de la Banque centrale de Mauritanie.

Les recettes fiscales sont passées de 106 milliards d’ouguiya MRO à 362 milliards d’ouguiya MRO a indiqué le ministre de l’économie et des finances Moctar Ould Diay, occultant volontairement, sans doute, que le pays s’est endetté au cours de la même période pour plus de 100% de son PIB.

Les communautés négro-africaines (Peuls, Soninké, Wolof), et les Harratines (anciens esclaves) « souffrent davantage du système raciste et esclavagiste qui s’est développé en Mauritanie », selon Kane Hamidou Baba, candidat aux élections présidentielles du 22 juin 2019.

Cheikh Mohammed al-Hassan Ould Deddew, président du Centre pour la formation des savants en Mauritanie, a déclaré que personne ne pourrait rajouter quant à la rectitude des savants emprisonnés en Arabie Saoudite ni leur amour pour leur État et leur patrie. 

Le candidat aux prochaines élections présidentielles Mohamed O. Maouloud s’est choisi ce vendredi un nouveau directeur pour les affaires politiques de sa campagne, en la personne de Sidi O. El Kory, secrétaire général du parti alternance démocratique (UNAD). 

Une défaite de Mohamed Cheikh Mohamed Ahmed Ghazouani à l’élection présidentielle du 22 juin 2019 plongerait la Mauritanie dans une aventure à hauts risques.

 La cause est entendue. La petite phrase du président Mohamed Abdel Aziz prononcée en marge d’une cérémonie de rupture du jeûne et selon laquelle “la Mauritanie serait en danger si son candidat, Mohamed Ould Ghazouani, n’est pas élu” est destinée à la consommation occidentale. 

Le président du groupe parlementaire de la majorité au pouvoir en Mauritanie, M. Mohamed Yahya Ould al-Kharachi, a déclaré que les choses ne changeraient pas après les élections de juin 2019 et que le système en place, serait maintenu.

L’Arabie Saoudite a accusé l’Iran et les houthis de la responsabilité des récentes attaques de drones contre ses installations pétrolières.

 En Mauritanie, plus d’une centaine de blogueurs ont organisé, ce mercredi, un sit-in devant la prison centrale de Nouakchott pour exiger la libération de deux des leurs incarcérés depuis le mois de mars dernier pour diffamation contre le président mauritanien.