Bruno Bernard: "la Compagnie Waffa via Mr Ould Cheick a signé un contrat pour  assembler en Mauritanie des voitures volantes " | Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

Bruno Bernard: "la Compagnie Waffa via Mr Ould Cheick a signé un contrat pour  assembler en Mauritanie des voitures volantes "

jeu, 28/03/2019 - 15:47

Bruno Bernard est un expert en commerce international et spécialiste du développement en Afrique. Co-candidat au prix Noble d’Economie en 2019,  il nous livre ici sa réaction à l’acquisition programmée de quatre ULM.

Mauriweb.info : Qu’est-ce qui a bien pu susciter votre réaction à notre article évoquant l’achat éventuel d’avions ULM?
 

Bruno Bernard : Vu que la Compagnie Waffa via Mr Ould Cheick a signé un contrat pour  assembler en Mauritanie des voitures volantes moins cher armée et  adaptées à ses missions double air / sol pourquoi lancer un appel d´offre pour remplacer du matériel qui n´a pas apporté les résultats voulu comme les couteux et fragiles  ULM?
 

M.I : Quelles seraient les opportunités en aviation adaptée pour nos pays qui font face à des menaces sérieuses à leurs frontières ?

B.B : Les voitures volantes de type Pegase utilisées par les Force Spéciales  françaises sont LA réponse à la surveillance de vos immenses frontières  et du climat chaud et poussiéreux sans bases aériennes dans tout le pays. Car dès que les avions décollent un sms prévient les personnes hostiles qui se cachent et un sms au retour indique qu´ils peuvent sortir... avec Pegase on se sait pas quand et ou elles volent et elles sont armées de minigun  qui peuvent détruire des cibles comme des pick-up qui se dirigerait vers les villes ou villages alors que les ulm sont désarmés.
 

M.I : Cette voiture la n’est pas une fiction là ?

BB : Non. La voiture est homologuée à  traverser par exemple la Manche, roule 1000km vole à 3000 m hors portée de tirs de Kalash et peut rendre les coups si elle détecte des personnes hostiles soit en tirant du ciel soit en atterrissant pour les poursuivre sur  terre.
Elle possède deux points de sécurité absolue voile porteuse qui permet de se poser sans moteur sur 30 mètres et en urgence une fusée parachute.
C´est un engin qui ne coute que 50 euros de l´heure d´usage comme une  jeep Hummer et donc 100x moins cher qu´un hélicoptère 10 fois moins cher qu’un ULM.
Pas de licence d´avion pour la conduire ou la faire voler, elle roule  et vole à l´essence et se gare dans un garage pour voiture.
 

M.I : Qu’y gagnent-ils et quels sont les avantages des nouveaux moyens de transport aérien ?

B.B: Le pays disposerai pour un capital égal de 8 voitures volantes  consommant peu avec des entretiens simples, une formation basique pour  voler,  une flexibilité pour décoller 50 m  de terrain 30 m pour atterrir un usage aussi pour conduire des médecins dans des zones perdues et pouvant être utilisée (la minigun se d’éclipse en 20 secondes ) par la 
protection civile en cas de catastrophe... ou servir aussi pour protéger les parcs naturels. Enième avantage, la voiture volante peut être basée partout dans le pays contrairement aux mini ulm avions pour lesquels il faut des pistes, des hangars...

Et cérise sur le gâteau ; l’assembler en Mauritanie par des ingénieurs mauritaniens garantirait un transfert technologique faisant du pays le premier pays d’Afrique à construite des voitures volantes pour ses troupes.

Propos recueillis par J.D