Sociétés | Mauriweb

Sociétés

Le désert mauritanien accueille de nouveau les touristes

mer, 07/03/2018 - 11:03

La destination Mauritanie, avec ses déserts, ses canyons, ergs, regs et autres falaises, est de retour. Et cette fois-ci, beaucoup espèrent pour de bon. Même si le pays n'a jamais été vraiment fermé officiellement aux voyageurs, les vols à destination d'Atar, "capitale" du tourisme mauritanien et porte d'entrée de la vallée de l'Adrar, avaient cessé en 2009.

Sit-in des étudiants de l’université de Nouakchott : la police réprime [PhotoReportage]

jeu, 01/03/2018 - 18:19

 La police anti-émeute a une nouvelle fois, mis fin à un sit-in des étudiants de l’université de Nouakchott. 

Ce jeudi 1er mars 2018, à c’est à coup de matraques et interpellations que les hommes de loi ont répondu aux étudiants mécontents. Ils dénoncent les mesures impopulaires du Ministre de l’Enseignement supérieur qui durcissent leurs conditions de vie et d’études. Ce mouvement d’humeur a démarré il y a plusieurs semaines. 

Le Cheikh Ali Ridha serait-il le Madoff mauritanien ?

mer, 14/02/2018 - 17:56

On se rappelle qu’en pleine crise financière de 2008, un scandale financier avait entrainé l’arrestation  et la condamnation  de  Bernard Madoff  en 2011 à 150 ans de prison.  Madoff avait mis en place une escroquerie de haute volée sur le principe de la pyramide de Ponzi.

Djigueni ● Hodh Echarghi : des photos pitoyables de pauvres en attente devant les boutiques "Emel"

mer, 14/02/2018 - 09:54

Certains blogueurs ont fait circuler des images attristantes montrant les pauvres de «Djigueni » dans le Hodh Echarghi, qui s’alignent en rangs, pendant une longue nuit, afin d’obtenir un sac de blé, après qu’ils aient appris qu’une quantité limitée de vivres est parvenue dans les magasins « Emel ». 

Vidéo. Mauritanie: Human Rights Watch critique la répression des militants des droits humains

mer, 14/02/2018 - 09:50

Le siège du Forum national des organisations de droits humains (FONADH), collectif d’une vingtaine d’ONG, a abrité le lundi 12 février à la mi-journée la cérémonie de présentation d’un rapport de Human Rights Watch (HRW), une ONG américaine de défense des droits de l'Homme, sur la situation des activistes mauritaniens des droits humains. 

Mauritanie : le bloggeur Ould M'kheitir, en détention secrète (H.R.W)

mer, 14/02/2018 - 09:47

Le blogueur mauritanien Mohamed Ould Mkheitir, qui avait été condamné à mort pour apostasie, a été placé en détention secrète, selon Human Rights Watch. 

« Nous considérons qu’il s’agit d’une disparition en quelque sorte (…) Jusqu’à preuve du contraire, nous considérons qu’il est en détention secrète », a déclaré le Directeur adjoint de Human Right Wach pour leMoyen-Orient et l'Afrique du Nord.

Un soulèvement populaire contre la marginalisation et l’exclusion des habitants de Oualata

mer, 07/02/2018 - 22:16

Les habitants de la ville de Oualata ont organisé ce mercredi 07 février 2018, deux sit-in simultanés. Un devant les bureaux du Hakem de la Moughataa de Oualata et le second, devant la présidence, à Nouakchott, pour exiger le raccordement de leur cité à la conduite d’eau provenant du lac Dhar.

Mauritanie: les bouchers privent Nouakchott de viande

mar, 23/01/2018 - 08:51

Les bouchers de Nouakchott observent une grève en signe de protestation contre un certain nombre de mesures prises «unilatéralement» par les autorités. Ce mouvement est à l’origine d’une explosion du prix de la viande de toutes les catégories de bétail sur le marché de la capitale mauritanienne. 

Journée de solidarité avec le sénateur Ould Ghadda

lun, 08/01/2018 - 13:03

 Un grand nombre de dirigeants de partis d’opposition, de parlementaires, de militants des droits de l’homme et de jeunes opposés au régime du président Mohamed Ould Abdel Aziz ont pris part dimanche à la journée de solidarité avec le sénateur Mohamed Ould Ghadda, organisée chez lui à Nouakchott.

Esclavage : Les Oulémas ne jouent pas leur partition

mar, 02/01/2018 - 13:43

La question de l’esclavage est une affaire qui divise les Mauritaniens. Le débat n’est plus maintenant de savoir si ce phénomène particulièrement abject se manifeste en pratiques ou en séquelles.

Pages