Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

C'est la mi-temps dans le match qui oppose la Mauritanie au Mali. Pour le moment, ce sont les Aigles du Mali qui mènent la danse, devant les Mourabitounes (2-0).

Au lendemain de la victoire provisoire de Mohamed Ould Ghazouani à la tête de la Mauritanie, les quatre candidats de l’opposition font encore front commun pour contester les résultats. 

Le militant antiesclavagiste et député mauritanien Biram Ould Dah Ould Abeid, un des candidats de l'opposition contestant la victoire de l'ancien chef d'état-major à l'élection présidentielle, a appelé lundi ses partisa

Le ministère de l’intérieur a menacé dans un communiqué rendu public cet après-midi les manifestants d’être poursuivi pour « atteinte à l’ordre public », constate-t-on ce lundi à Nouakchott.

Le candidat Ghazouani est donné vainqueur de l’élection présidentielle 2019 par les résultats provisoires de la Ceni.

Ils ont suscité la colère des partisans de l'opposition.

Le Ministre de l’Intérieur a convoqué d’urgence, ce dimanche, les quatre candidats de l’opposition qui rejettent la victoire autoproclamé du candidat du pouvoir, le général Mohamed Ould Ghazouani, au premier tour des él

Actualités

 Il a été clair, depuis le début de l'affaire du sénateur Mohammed Ould Ghadaque la confusion du pouvoir et l'improvisation de ses actions présageaient sans nul doute de desseins inavoués et j'en veux pour preuve le chaos qui a caractérisé la procédure légale suivie.

Plusieurs quartiers de Nouakchott ont été envahis par les eaux, après la pluie de quelques millimètres qui s’est abattue sur la ville ce samedi 26 août. C’est le cas à Tevragh-Zeina, Ksar et même les villes périphériques comme El Mina et Sebkha, dans la banlieue Nouakchottoise.

Si la police économique a l'intention d'interpeller tous ceux qui ont bénéficié de l'aide de Mohamed Ould Bouammatou, je crois qu'elle en aura pour plusieurs années.

Les membres du collectif d’ avocats commis par la famille de Monsieur Mohamed Ould Ghadda pour assurer sa défense [[ le Collectif] ont eu aujourd’hui un entretien avec Monsieur le Procureur de la République prés le tribunal de la Wilaya de Nouakchott – Ouestpour examiner avec lui le déroulement de l’instruction préliminaire entr

La Brigade chargée des crimes économiques a tout à fait raison. Elle aurait dû convoquer Maalouma depuis longtemps pour lui demander des comptes à propos :

- De la détention de 30% de la banque BMS ;

-Du financement par M. Bouamatou de sa campagne pour le Sénat, à hauteur de 3 milliards d’UM ;

Des sources propres à Sahara Media ont révélé que des éléments de la sécurité nationale ont effectué samedi, une heure durant, une perquisition au domicile du sénateur détenu, Mohamed O. Gadda.

Selon les mêmes sources cette perquisition avait été effectuée par deux personnes.

saharamedias via cridem

Le Club des Jeunes Journalistes (CJJ) condamne l’interpellation du directeur de publication de Mauriweb, Jeddna Deida, de la directrice et du webmaster de Cridem, Rella Bâ et Babacar Baye Ndiaye et du directeur de publication du Quotidien de Nouakchott, Moussa Samba Sy. 

Un collectif d’avocats qui s’est constitué pour la défense du sénateur Mohamed O. Gadda a rencontré vendredi le procureur de la république de la wilaya de Nouakchott Ouest.

Le jeudi 25 août 2017, la Direction de Répression des Crimes économiques a convoqué les journalistes Moussa Samba Sy (Le Quotidien de Nouakchott), Jedna Deida (Site Mauriweb), Babacar Baye N’Diaye et Mme Rella Bâ (Site Cridem). 

L'arrestation de Mohamed Ould Ghaddatémoigne d'une profonde crise au sein du pouvoir en Mauritanie après l'échec du référendum constitutionnel du 5 août dernier, estime le Forum national pour la démocratie et l'unité (FNDU). Les explications.

 Réagissant à un communiqué publié vendredi 18 août par le parquet, le sénateur incarcéré Mohamed Ould Ghadda a déclaré dans une première déclaration après son arrestation que le communiqué du parquet est une tentative de tromper l’opinion et a nié « toute relation avec un quiconque réseau de grande gabegie frontalière ou transf

Le parquet général a diffusé aujourd’hui un communiqué choquant, à la fois alarmiste et plein de menaces, dans lequel il accuse "plusieurs personnes d’actes de complicité et de planification pour commettre de crimes transfrontaliers de grande ampleur et étrangers aux meurs et valeurs de notre société, dans le cadre d’une structu

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a décidé de "surseoir" à l'organisation d'un référendum sur son projet de révision de la Constitution, contesté depuis des mois dans la rue par l'opposition, a-t-il annoncé dans un discours télévisé dans la nuit de vendredi à samedi.

Me Ahmed Salem Ould Bouhoubeini, ancien bâtonnier des avocats et ancien président du forum national pour la démocratie et l’unité, a annoncé vendredi, sur sa page facebook, qu’il avait exposé à l’ambassadrice d’Allemagne en Mauritanie, le cas du sénateur Mohamed O.

Interrogé par le reporter du Calame sur les enseignements qu’il a tirés  de la campagne référendaire, le président du parti Convergence démocratique nationale (CDN), Me Mahfoudh Ould Betta déclare : «Cette campagne vient renforcer  ma conviction que la Mauritanie est dirigée par un véritable despote.»  En effet, avec ce qui  vie