Mauriweb

L’Autorité de régulation a appliqué des sanctions pécuniaires contre les trois opérateurs de téléphonie cellulaire pour manquements à leurs obligations contractuelles, apprend-on dans un communiqué rendu public par l’Ar

Le tabloïd "Essada" (Echos) tiré la semaine passée (du 22 au 27 juin 2020) a obtenu des informations corroborées par une source très proche de la commission d’enquête parlementaire.

Les cinq pays africains situés le long du désert du Sahel se réunissent la semaine prochaine en Mauritanie pour s'accorder sur comment faire progresser la paix et la sécurité dans cette sous-région sujette à des violenc

Des parlementaires mauritaniens ont présenté une proposition pour modifier la loi organisant la haute cour de justice chargée de juger les présidents et les hauts responsables, une modification destinée à constituer la

 Naguère inscrite dans la zone rouge définie par les Etats Unis à propos des questions relatives au trafic des humains et toutes les formes de non-respect des droits de l’homme, la Mauritanie vient de sortir de cette zo

Le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a eu, vendredi, des entretiens téléphoniques avec son homologue sénégalais, M. Macky Sall.

Les autorités sanitaires mauritaniennes ont signalé ce samedi 118 nouveaux cas confirmés de COVID-19, portant le nombre provisoire de cas à 4.025 dans ce pays.

Actualités

 Des renforts ont été envoyés, dans la nuit de mardi à mercredi, à la prison centrale deNouakchott après des heures d’affrontements opposant les gardes pénitenciers à des détenus mineurs.

- Les dernières pluies qui se sont abattues sur l’Adrar ont provoqué une véritable catastrophe qui a causé d’importants dégâts dans certaines localités, principalement à Atar et Ain Ahel Taya et leurs environs.

La Délégation de l'Union Européenne en République Islamique de Mauritanie et les Chefs de Mission de l'Union Européenne ont suivi avec une grande attention les incidents du 29 Juin 2016, la procédure judiciaire et le verdict sévère prononcé dans le cadre du procès contre 23 personnes, dont plusieurs défenseurs des droits de l'Ho

Mohamed Salem Ould Béchir  sitôt  sorti du gouvernement ce mardi 16 août voyait déjà son nom, à la surprise générale,  cité pour remplacer Brahim Ould M’Bareck Ould Mohamed El Mokhtar à la tête de la SNIM.  Pourquoi ce dernier,  nommé,  il y a juste 6 mois, et alors qu’il commençait à redresser la  gestion calamiteuse de son pré

Depuis un an jour pour jour, un citoyen italien est « détenu » en Mauritanie apparemment en dehors de toute légalité.

Le procès des abolitionnistes entre dans sa dernière ligne droite avec la fin lundi (15 aout) des auditions des 13 membres du directoire d’IRA. Comme il fallait s’y attendre, ils ont tous plaidé non coupable et réfuté les faits qui leur sont reprochés.

La direction générale de la Somelec continue de priver pour le 10ème mois consécutif,  une employée de l’entreprise, Marième Mint Boussalef, de son  salaire, apprend-on de bonne source.

Le fils d’un général de notre armée nationale a été appréhendé samedi en en possession d’une importante quantité d’alcool acheminée depuis le Sénégal, apprend-on de source de nos confrères de Alakhbar.

« Remobilisation des ressources humaines», cicatrisation des «séquelles» de la grève des employés, le nouvel ADG de la Snim évoque la situation laissée par son prédécesseur, Mohamed Abdellahi Ould Oudaa ; en toute diplomatie.

La société a commencé à surmonter la crise vécue depuis une période, grâce à la stratégie tracée pour sa redynamisation depuis avril dernier, a dit l’Administrateur Directeur Général de la SNIMBrahim Ould M’Bareck Ould Mohamed Moctar. 

Il y avait de l’électricité dans l’air, ce mercredi 10 aout. Le procès des abolitionnistes, loin de toute sérénité s’enlise et prend une tournure pour le moins inquiétante. Au quatrième jour, les incidents d’audience se sont multipliés à un rythme soutenu. « Des débats stériles.

C’est un institut créé en 2009 et qui s’appelle l’Institut Mauritanien pour l’Accès à la Modernité (I.M.A.M). Son objectif principal est de promouvoir une culture civique au sein de toutes les couches de la population.

Al Akhbar : Ce mercredi marque le 11ème anniversaire du renversement du Président Maouiya ould Sid’Ahmed Taya. Qu’est-ce qui a été réalisé des objectifs que vous vous assigniez, à l’époque ?

Le 26 juillet 2016, à Kigali, au Rwanda, les ministres de la Guinée, de la République centrafricaine, de la Côte d'Ivoire et du Ghana ont autour d’une table ronde de haut niveau fait part de leurs engagements pour rétablir 11,5 millions d'hectares de forêts dégradées.

Depuis la fin du sommet arabe et les belles artères héritées, une véritable cacophonie règne dans la gestion du trafic routier.

A l’origine de cette situation, l’excès d’arbitraire de la célèbre police des routes, plus connue sous le nom des « Misagarou ».