Mauritanie: naissance de l’Union des employeurs du G5 Sahel | Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

Mauritanie: naissance de l’Union des employeurs du G5 Sahel

mar, 12/03/2019 - 08:47

L’Assemblée constituante de l’Union des organisations des employeurs du G5 Sahel qui regroupe la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad a été tenue, lundi à Nouakchott, a constaté APA.

Cette rencontre permettra d’examiner les statuts de la nouvelle Union et d’élire ses instances dirigeantes. Il s’agit de mettre en place un mécanisme institutionnel d’échanges commerciaux entre les patronats et de supprimer les obstacles qui entravent l’activité commerciale entre les pays membres du G5 Sahel, a souligné le ministre mauritanien du Pétrole, de l’Energie et des Mines, Mohamed Abdel Vettah.

La création de cette Union vise également à faire du secteur privé un moteur de la renaissance économique et social dans les Etats concernés et à accompagner les efforts communs dans le domaine du renforcement de la sécurité et du développement dans les pays de la région, a expliqué M. Vettah.

Le G5 Sahel avait été créé par un traité signé le 19 décembre 2014 à Nouakchott par les présidents des 5 pays membres. Il constitue un regroupement régional de coordination et de suivi de la coopération pour faire face aux défis sécuritaires et économiques.

Selon le ministre mauritanien, l’approche adoptée par le G5 Sahel bénéficie d’un fort soutien des partenaires au développement tel qu’exprimé lors de la conférence des partenaires et donateurs tenue l’année dernière à Nouakchott dans le but de financer le programme d’investissements prioritaires.

La première phase de ce programme, a-t-il ajouté, s’étale sur la période 2019-2021 et comporte 40 projets sectoriels focalisés sur les axes de la sécurité, de la gouvernance, des infrastructures et du développement humain.

Dans le même cadre, le président du Patronat mauritanien, Mohamed Zein El Abidine Ould Cheikh Ahmed a signalé que la diversité des ressources économiques des pays du G5 Sahel doivent être investies dans l’intégration économique à travers la création d’un cadre institutionnel privilégiant le secteur privé, renforçant les échanges commerciaux et améliorant le climat des affaires dans les pays membres.

MOO/te/APA