Mauritanie-Sénégal- Un candidat à la présidentielle revisite les vallées de la discorde! | Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

Mauritanie-Sénégal- Un candidat à la présidentielle revisite les vallées de la discorde!

mer, 20/02/2019 - 09:43

Ousmane Sankho, député et candidat à l'élection présidentielle d'avril prochain dans son pays, a évoqué, au risque de générer une nouvelle crise avec Nouakchott, "la revitalisation des vallées fossiles" comme solution aux problèmes environnementaux au Sénégal.

Ousmane Sonko cité par nos confrères sénégalais aurait notamment soutenu, le 19 février: « Nous ne devons pas être complexés face à la Mauritanie » pour évoquer l'affaire des vallées fssiles à l'origine d'une grave crise en 2000 entre notre pays et le Sénégal. Les deux pays venaient à peine de panser les plaies des douloureux événements de 1989.
Ousmane Sankho aurait même dénigré "le choix de l’ancien président Senghor qui avait donné la rive gauche du fleuve Sénégal à la Mauritanie". 
Notons que le projet des vallées fossiles ourdi sous l'ère du président sénéglais Me Abdoulaye Wade portait sur le détournement pour des besoins d'irrigation au Sénégal des cours d'eau en commun avec d'autres pays de l'espace Omvs.
"Le projet de revitalisation des vallées fossiles sera supprimé car il ne correspond pas à notre programme de développement du réseau hydrologique" avait notamment déclaré Me Wade lors d'un point de presse, au côté de son homologue l'ancien président, Maaouya Ould Sid’Hamed Taya.