Mauritanie : Les télés et radios privées, encore menacées de fermeture | Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

Mauritanie : Les télés et radios privées, encore menacées de fermeture

jeu, 02/08/2018 - 11:45

Les chaînes de télé et les stations de radio privées en Mauritanie seront à nouveau fermées si elles ne renouvellent pas leur licence dans une semaine.

L’information a été donnée par le directeur de la société de Télédiffusion de Mauritanie (TDM) lors d’une rencontre, ce lundi, avec les patrons des télés et radios privées, selon une source d’Alakhbar.

La licence est renouvelée tous les 5 ans à 30 millions d'Ouguiyas (MRO) pour la télé et à 10 millions d’Ouguiyas (MRO) pour la radio. Il est possible de s’acquitter de la moitié de la redevance et de payer le reste par tranche.

En octobre 2017, la société de Télédiffusion de Mauritanie (TDM) avait ordonné la fermeture des 5 télés privées du pays pour « non-paiement de redevance », à savoir El Watania TV, Al Mourabitoune, Sahel TV, Chinguit TV et Dava. 

En application de la loi 045 relative à la libéralisation de l'espace audiovisuel, la Mauritanie a autorisé 5 télés et 5 radios privées (Radio Nouakchott Libre, Kobboni, Tenwir, MFM Mauritanid et Saharamedia). Les premières licences ont été accordées le 24 septembre 2011.

alakhbar