Politique | Mauriweb

Politique

Mauritanie : un ancien président appelle à la résistance au "coup d’Etat constitutionnel"

lun, 27/03/2017 - 13:44

L’ancien président mauritanien Sidi Oud Cheikh Abdellahi a appelé à la résistance au "coup d’Etat Constitutionnel", après la décision du président Mohamed Oud Abdel Aziz d’organiser un référendum pour adopter son projet de modification de la Constitution qui a été rejeté par le Sénat.

"Jamais un changement de la Constitution", dénoncent des jeunes opposés à la révision de la Constitution

dim, 26/03/2017 - 18:00

Des jeunes opposés à la révision de la Constitution envisagée par les pouvoirs publics mauritaniens ont manifesté au PK 18, sur l’axe Nouakchott-Rosso, pour attirer l’attention sur le mauvais état de cette route nationale.

Mauritanie-Le Fndu accuse le président Aziz de tentative de «violation de la loi fondamentale »

ven, 24/03/2017 - 20:38

Le Forum national pour la démocratie et l’Unite (regroupement d’une dizaine de formations politiques de l’opposition) a accusé dans un communiqué transmis vendredi à « mauriweb.info » le président Mohamed Abdelaziz de vouloir violer la Constitution en invoquant l’article 38 de la Constitution pour contourner le refus des sénateurs d’adopter les propositions d’amendements constitutionnels proposés par lui.

Mauritanie- Le RFD met en garde le président Aziz contre le forcing des amendements constitutionnels et appelle à un dialogue «sérieux»

ven, 24/03/2017 - 20:10

Le Rassemblent des forces démocratiques (Rfd, opposition) a mis en garde vendredi, dans une déclaration transmise à « mauriweb.info », le président mauritanien, Mohamed Ould Abdelaziz contre ce qu’il appelle «les conséquences néfastes de son mépris pour la Constitution et les lois du pays ».

Conférence de presse du président Aziz : «L'Etat, c’est moi »

jeu, 23/03/2017 - 14:34

C’est un président véritablement agacé qui reçoit mercredi un groupe de journalistes pour évoquer la suite des événements après le rejet, vendredi 17 mars 2017, par le Sénat des amendements proposés par lui. Le président Aziz qui a gouverné avec les mêmes sénateurs ne peut s’empêcher de parler de leur «illégitimité». La couleur était annoncée.

Mauritanie: désavoué par les sénateurs, Aziz risque de voir sa majorité imploser

mer, 22/03/2017 - 14:25

Le rejet par les sénateurs de la réforme constitutionnelle voulue par le président crée une impasse politique institutionnelle. Entre sénateurs "frondeurs" et loyalistes, c'est désormais la guerre des tranchées. 

Rejet des amendements constitutionnels: Vers le grand déballage politique?

mer, 22/03/2017 - 14:12

Le président Mohamed Ould Abdelaziz tient ce soir une conférence de presse très attendue par l’opinion publique après le rejet qui lui a été opposé par une majorité de sénateurs de sa majorité portant sur les amendements qu'il avait annoncés en juillet 2016 depuis Néma. Ces amendements avaient été adoptés plus tôt par les députés à l’Assemblée nationale.

Réunion du haut comité chargé du suivi de l’exécution des résultats du dialogue national inclusif

mer, 22/03/2017 - 11:56

Le haut comité chargé du suivi de l’exécution des résultats du dialogue national inclusif s’est réuni, mardi, au centre des conférences internationales de Nouakchott. 

Organisé au mois d’octobre 2016 pour une durée de trois semaines, le dialogue national inclusif était soldé par d’un accord politique définissant les contours de la phase suivante.

Mauritanie: Que fera Mohamed Ould Abdelaziz après le rejet du projet de révision constitutionnelle?

mar, 21/03/2017 - 13:36

Adoptée le jeudi 09 Mars dernier par l’assemblée nationale, le projet de loi de la révision de la constitution mauritanienne qui prévoit notamment la suppression du Sénat et le changement de drapeau a été rejetée par le Sénat dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 mars dernier. La position du président Mohamed Ould Abdelaziz  sera rendue publique ce mercredi 22 mars, au soir, dans un discours à la nation.

Mauritanie : l’opposition met en garde contre la modification forcée de la Constitution

mar, 21/03/2017 - 10:12

Moussa FAll, le vice-président en exercice du FNDU, le plus grand rassemblement des partis d'opposition mauritaniens, a mis en garde le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz contre une tentative d’utiliser la force pour imposer les modifications Constitutionnelles lesquelles ont été rejetées par le Sénat. 

Pages