Le candidat Sidi Mohamed Ould Boubacar Ould Boussalef: La wilaya de l'Inchiri est parmi les wilayas les plus riches mais n'a pas bénéficié de l'exploitation de l'or en son sein | Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

Le candidat Sidi Mohamed Ould Boubacar Ould Boussalef: La wilaya de l'Inchiri est parmi les wilayas les plus riches mais n'a pas bénéficié de l'exploitation de l'or en son sein

lun, 17/06/2019 - 13:20

Le candidat aux élections présidentielles de 2019, M. Sidi Mohamed Ould Boubacar a indiqué que la wilaya de l'Inchiri est parmi les wilayas les plus riches du pays et qu'elle n'a pas bénéficié de l'exploitation de l'or en son sein tout comme elle n'a pas bénéficié des nombreuses autres richesses du pays, s'engageant, en cas de victoire, à faire profiter les citoyens des richesses de leur pays, d'améliorer leurs conditions et de respecter les accords passés avec les sociétés dans l'intérêt des citoyens et du pays.

Le candidat a remercié, au cours d'un meeting organisé par la coordination de sa campagne, les populations de la wilaya de l'Inchiri qui est sortie, toute entière, a-t-il dit, pour exprimer son désir pour le changement, soulignant que les populations de l'Inchiri soutiennent le changement.

Il a noté que la wilaya souffre comme les autres wilayas du pays de la " marginalisation de ses cadres qui ne bénéficient d'aucun intérêt, surtout qu'elle dispose de beaucoup de cadres compétents ", précisant que ses hommes d'affaires "sont soumis à de lourds impôts et que ceux, parmi eux, qui veulent exprimer leurs vues sont purement marginalisés", s'engageant, s'il est élu, à garantir les libertés comme le stipule la constitution.

Il a ajouté que tout citoyen sincère avec lui-même ne peut accepter de voir 5 nouvelles années s'ajouter aux dix dernières années, soulignant que les jeunes refusent la fraude et que la seule garantie de la stabilité du pays est d'organiser des élections transparentes et honnêtes.

Il a précisé que le régime doit savoir que la constitution a mis un terme à la période passée par deux mandats qui ont pris fin et qu'il est maintenant temps pour les mauritaniens d'ouvrir une nouvelle page pour élire celui qui se présente et qui présente son programme et non le contraire, soulignant qu'il est prêt à faire un face-à-face avec tout candidat et que si les élections seront tranchées dès le premier tour, elles le seront en faveur du changement, appelant à une action sérieuse et dévouée pour la réalisation de la victoire, le 22 juin

prochain.

Pour sa part, le directeur de la campagne régionale du candidat au niveau de la wilaya de l'Inchiri a indique que la wilaya fonde de grands espoirs sur la victoire du candidat pour stopper ce qu'il a qualifié de pillage des richesses du pays et la réalisation de l'égalité sociale, soulignant que les citoyens sont désormais informée de la situation dans laquelle se trouve le pays, selon lui.

Il a indiqué que tous sont appelés à voter pour le changement et "à mettre fin à la confiscation du pays et aux peines découlant de la soif, de la pauvreté et de la médiocrité des services de base et de l'exploitation abusive des richesses du pays", selon lui.

Se son côté le coordinateur de la campagne au niveau de la moughataa d'Akjout a remercié les populations pour leur présence au meeting malgré les tentatives de certains visant à les dissuader de cela, selon lui.

Il a passé en revue un certain nombre de problèmes auxquels fait face la wilaya de l'Inchiri en particulier et le pays en général, affirmant que les populations de l'Inchiri se dressent comme un seul homme derrière le candidat du changement en lequel elles voient un homme capable, par son expérience et son honnêteté, à apporter le changement et à faire sortir le pays des crises qu'il vit, selon lui.

Les interventions des présidents des partis et des personnalités soutenant le candidat se sont poursuivies par la suite, soulignant qu'ils ont remarqué, de Néma à Rosso, que le peuple mauritanien n'accepte plus la continuité du régime actuel, avant d'énumérer les qualités de leur candidat et d'affirmer sa capacité à apporter le changement, à travers le programme électoral qu'il s'est engagé à appliquer, en cas de son élection par le peuple mauritanien.

Ami