Mortalité maternelle et infantile : La Mauritanie bénéficiera d’un projet financé par la Fondation Bill et Mélinda Gates | Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

Mortalité maternelle et infantile : La Mauritanie bénéficiera d’un projet financé par la Fondation Bill et Mélinda Gates

jeu, 30/05/2019 - 22:45

La Mauritanie pourrait bénéficier dans les jours qui suivent de l’initiative INSPiRE financée par la Fondation Bill & Melinda Gates, apprend-on de bonne source.

Selon la même source cette initiative qui vise à soutenir plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest dans les domaines de la planification familiale, les soins essentiels du nouveau-né et la nutrition, est portée par Intrahealth International avec ses partenaires Helen Keller International, Programm for appropriat technology in health (PATH).

 

L’initiative INSPiRE (Intégration nutrition, soins essentiels au nouveau-né et planification familiale post-partum/santé reproductive) est donc née de cette volonté d’intégrer l’ensemble des soins au profit du couple mère-enfant. Elle est portée par Intrahealth International avec ses partenaires Helen Keller International, Programm for appropriat technology in health (PATH) et l’Institut de recherche en science de la santé (IRSS). L’initiative est financée par la Fondation Bill & Melinda Gates.

 

sera mise en œuvre dans les neuf pays du Partenariat de Ouagadougou que sont le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Togo, avec un focus sur le Burkina, la Côte d’Ivoire et le Niger.

De même source citant des statistiques de l’OMS et de l’UNICEF, pour notre sous-région, on indique que le taux de mortalité maternelle dépasse 400/100 000 naissances vivantes, celle néonatale est au-delà des 27/1 000 et la mortalité infantile dépasse les 40/1 000.

Outre la Mauritanie, les pays concernés par cette initiative sont le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger, le Sénégal le Togo, la Côte d’Ivoire et le Niger.

(avec médias)