Protection des enfants en mobilité : Après Nouadhibou, la caravane de Save the Children séjourne à Rosso | Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

Protection des enfants en mobilité : Après Nouadhibou, la caravane de Save the Children séjourne à Rosso

mar, 19/02/2019 - 11:58

Après Nouadhibou en Novembre dernier, la caravane de sensibilisation pour la protection «des enfants migrants contre l’exploitation et la traite» a séjourné, du 12 au 16 février à Rosso, capitale du Trarza, au bord du fleuve Sénégal, situé à 200 kilomètres de Nouakchott

Cette caravane est une des activités du projet AFIA « pour la protection des enfants en mobilité » financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par Save the Children en collaboration avec le ministère mauritanien des affaires sociales, de l’enfance et de la famille (MASEF).

Sensibilisation de proximité

Du 12 au 16 février, à Rosso, une équipe de l’ONG APIF, partenaire de Save the Children, a mené une intense activité de sensibilisation de proximité dans différents quartiers de cette ville au niveau des marchés, des garages mécaniques, des mahadras. 

Rosso, ville frontalière, principal point de passage entre la Mauritanie et le Sénégal, abrite beaucoup d’enfants en situation de mobilité. Ces enfants en situation de mobilité en Mauritanie « viennent majoritairement de la région ouest-africaine. » 

Les formes de cette mobilité identifiées par le projet AFIA sont "Les Filles travaillant dans la servitude domestique (Ces filles sont contraintes par le milieu familial à la servitude domestique en Mauritanie), les enfants confiés (le confiage représente la forme prédominante de mobilité et cette mobilité fait illusion aux contrôles frontaliers – l’enfant voyage avec autorisation parentale), les aventuriers (enfants dont la mobilité s’insère dans le cadre du « rêve de l’Eldorado») et les enfants en lien avec la rue (enfants venant d’un environnement familial instable et vivant dans la rue)".

Tournoi de Basketball

Du 15 au 16 février, dans le cadre des activités de cette caravane, le terrain de basketball du Lycée de Rosso a abrité un tournoi avec quatre équipes cadettes féminines et masculines de Nouakchott et Rosso. Les nombreux jeunes ont suivi ce tournoi entrecoupé de projections de vidéos sur les enfants en mobilité victimes de mauvais traitements. Une fillette venue du Mali subit « la méchanceté » de sa patronne qui la fait travailler sans salaire, un jeune vendeur d’eau qui subit le même traitement…toutes ces vidéos se terminent par l’orientation des victimes vers des centres de prise en charge. 

Rosso, en effet, le centre d’accueil et d’écoute des femmes et des filles mineures victimes de violences et de maltraitance de l’AFCF (Association mauritanienne des femmes chefs de familles) a été réhabilité avec l’aide du projet AFIA. Le MASEF aussi y dispose d’un centre qui apporte assistance à ces enfants.

Journée récréative

Le 16 février, de nombreux élèves du fondamental et de la maternelle de Rosso ont bénéficié d’une journée récréative organisée par l’ONG AMAM, partenaires de Save the Children, a l’école Mairie de la Ville. « Qu’est-ce qu’un enfant en mobilité ? » « Un enfant doit-il porter des charges lourdes dans un garage ? » à ces questions et à d’autres, dans une ambiance festive, les petits ont répondu. La journée récréative et les différentes activités de la caravane ont eu lieu en présence de la coordinatrice régionale du MASEF, du représentant du wali…

Plus de 3000 personnes au concert de clôture

Dans la nuit du 16 février, le concert clôturant l’étape de Rosso de la caravane a enregistré la présence de plus de 3000 personnes, en majorité des jeunes. Les prestations de Sbeyniyatt de Rosso, des rappeurs Djo Keita et Adviser, de la chanteuse Fama Mbaye et du comédien Big Baba ont tenu la foule éveillée jusque tard dans la nuit. Les prestations de ces artistes représentant les différentes communautés mauritaniennes étaient également entrecoupées de messages de sensibilisation sur les enfants en situation de mobilité.

La caravane se trouve actuellement à Kaedi. De cette ville, elle ira à Aleg, Sélibabiet Aioun. Elle se terminera dans les trois wilayas de Nouakchott.
Le Quotidien de Nouakchott