Mauritanie-Education : Le SIPES dénonce l’irrespect des engagements pris par les autorités | Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

Mauritanie-Education : Le SIPES dénonce l’irrespect des engagements pris par les autorités

sam, 09/01/2016 - 17:34

Le Syndicat Indépendants des Professeurs du Secondaire (SIPES) a condamné, dans un communiqué transmis samedi à « mauriweb.info » ce qu’il considère l’irrespect par les autorités de tutelle des engagements souscrits avec lui.

Le Sipes récuse, dans ce cadre, le retard de paiement des primes de craie, de déplacement et de recrutement au profit des professeurs utilisés depuis plus de trois mois. Le SIPES regrette, par ailleurs, le déficit de réaction positive de l’Administration en rapport avec les plaintes introduites par le SIPES sur différentes mesures jugées d’arbitraires de l’Administration dans les critères de transfert des professeurs ou de promotion à la surveillance générale.

Le SIPES dit s’insurger enfin contre toute tentative de réorganisation des cycles d’enseignement autre que celle conclue en 2012 entre lui le ministère de la fonction publique et celui de l’éducation nationale.