Tribunes | Mauriweb

Tribunes

Ambassade de France: Communiqué de Presse

ven, 24/03/2017 - 19:56

L’Ambassadeur de France en Mauritanie, M. Joël MEYER, a remis, le 23 mars 2017, les insignes de Chevalier dans l’ordre des Palmes académiques au Pr Mohamed ould Bouleïba ould Ghrab, au nom de la Ministre française de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mme Najat Valaud-Belkacem.

Lo Gourmo Abdoul : Le Président de la République pourrait-il contourner, en droit, le vote du sénat pour réviser la constitution?

mer, 22/03/2017 - 14:30

Après le choc du veto du sénat à la réforme constitutionnelle présidentielle, certains partisans du Chef de l'Etat sondent, dans la constitution, une autre voie de passage en force.

FNDU : Déclaration

mar, 21/03/2017 - 10:18

Après le suspense et l’attente, le Sénat, par les voix de 33 de ses membres, a scellé le sort des amendements constitutionnels scélérat en les rejetant dans une soirée mémorable dont les échos ont été accueillis par une satisfaction et une allégresse manifestes par de très larges franges du peuple mauritanien.

La CITES contribue à lutter contre le commerce illégal d'espèces sauvages dans le complexe d'aires protégées le plus important d'Afrique de l'Ouest.

jeu, 16/03/2017 - 11:27

Ouagadougou, le 13 mars 2017, Le 7 mars 2017, au Point Triple, au cœur du Parc W, où les territoires du Bénin, du Niger et du Burkina Faso se rencontrent, les directeurs généraux des agences de gestion de la faune de chacun des trois pays ont signé un accord pour renforcer l'application de la loi sur la faune sauvage dans cette aire protégée.

L'industrie pétrolière et gazière de l'Afrique se réunira au 16ème Africa Independents Forum en mai

jeu, 16/03/2017 - 09:19

Ce rassemblement annuel de l'industrie pétrolière et gazière amont de l'Afrique est une plate-forme essentielle pour examiner l'état de l'industrie et d’échanger sur les opportunités clés pour l'avenir

L'Edito du Calame : Dire le droit ou se dédire

mer, 15/03/2017 - 13:48

 "Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime! Il est complice", George Orwell Les amendements constitutionnels ont été approuvés, à une large majorité, par l’Assemblée nationale. Le contraire aurait d’ailleurs étonné. Une chambre d’enregistrement est élue pour avaler tout ce qu’on lui envoie. 

Excellence Aziz, la solution qui sauve nos 2000 tonnes de légumes

mer, 15/03/2017 - 09:24

Depuis janvier 2017 que nos 2000 tonnes de carottes ont atteint leur maturité et que nos agriculteurs  (dont une trentaines se sont déplacés hier 12 Mars à Atar pour réclamer l’aide du Gouvernement)par défaut de transport de leur production à  Nouakchott )-arrosent nuits et jours dans le sol pour éviter leur desséchement dans l’espoir d’une réaction à mes multiples lettres adressées au Ministère de l’Agriculture S/C de la voie hiérarchique.

Le mal de la pensée politique

mar, 14/03/2017 - 13:16

C’est à l’intelligence d’achever l’œuvre de l’intuition . Alors que la guerre contre le sous développement bat de l’aile et que les idées pour l’emporter agonisent, celle du front des partis politiques en herbe sèche va tambours battants vers des butins égoïstes, maigres et désolants.

Communiqué : FNDU

mar, 14/03/2017 - 12:44

Les populations de Nouakchott ont donné la preuve, lors de la marche du 11 mars 2017, de leur engagement et leur détermination à poursuivre la lutte pour l’échec des amendements constitutionnels absurdes que le pourvoir tente d’imposer pour diviser le peuple mauritanien et mutiler le symbole de on unité et son identité et pour lequel ses officiers et soldats sont morts en martyrs ; ce même symbole qui distingue notre pays dans le cercle des nations

Mauritanie-Contre l’opposition mauritanienne, le pouvoir a choisi la répression sauvage (communiqué)

ven, 10/03/2017 - 16:51

Les forces de police anti-émeute ont réprimé avec une violence aveugle les participants au sit-in organisé le 7 mars 2017 par le FNDU (Forum National pour la Démocratie et l’Unité) contre les changements constitutionnels programmés de façon unilatérale par le régime en place. Cette violence absurde que rien ne saurait justifier a fait plusieurs blessés dont des responsables de partis politiques.  

Pages