Politique | Mauriweb

Politique

Propos du président contre les haratines: Le président de l'Upr descend dans l'arène

lun, 09/05/2016 - 09:27

Sidi Mohamed Ould Maham, président du parti de l'UPR, au pouvoir, a - au cours d’une conférence de presse animée dimanche 8 mai - défendu le président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz dont les récentes déclarations à l’égard de la composante harratine sont qualifiées de "précédent dangereux" à l'égard de cette communauté.

Mauritanie-Le FNDU se mobilise à Nouakchott (vidéo)

dim, 08/05/2016 - 00:37

Au cours d’un meeting animé ce samedi 7 mai sur l’avenue Jemal Abdel Nasser, le Forum national pour l’unité et la démocratie (FNDU)  a laissé entendre qu’il souscrit à un dialogue sérieux pour l’établissement d’institutions consensuelles. 

Mauritanie: l’opposition sceptique sur l’intention du président de supprimer le Sénat

sam, 07/05/2016 - 12:46

 Le président MauritanienMohamed Ould Abdelaziz a annoncé la prochaine tenue d’un référendum pour supprimer le Sénat, une décision que l’opposition voit comme une manœuvre de diversion alors que le dialogue avec le chef de l’Etat est au point mort depuis 2008. 

Un mouvement des jeunes dénonce l’arrestation d’activistes opposés au pouvoir à Néma

mer, 04/05/2016 - 14:37

 Dans un communiqué distribué ce mercredi, le mouvement des jeunes du 25 février a appelé le peuple mauritanien à faire face à ce qu’il a appelé « les projets de dictature qui dirige le pays ».

Il a accusé le présidentMohamed O. Abdel Azizd’anti démocratique pour avoir accusé, lors de son discours mardi à Néma, l’opposition « d’ennemis du pays ».

Visite du président à Néma: La part belle aux notables

mer, 04/05/2016 - 13:38

Dans une allocution prononcée à Néma ce mardi 3 mai, le président de la République a laissé entendre que le peuple sera convié à un référendum pour se prononcer sur la suppression du Sénat. Il envisage de substituer de conseils régionaux au Sénat. Ce qui selon certains revient à faire la part belle aux notables de différentes régions du pays.

Est-il vrai que rien ne va plus entre le Président mauritanien et Paris?

mer, 04/05/2016 - 12:35

Le Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, a montré un fort ressentiment à l’égard du rôle de la France en Mauritanie et du soutien que Paris apporte à certains partis politiques d'opposition à l’intérieur du pays.

Ould Abdel Aziz annonce un amendement constitutionnel par voie référendaire

mar, 03/05/2016 - 11:16

Un amendement constitutionnel imminent par voie référendaire, portant sur la dissolution du Sénat, aura lieu, a affirmé le Président mauritanien à Néma, soulignant que cette dissolution serait bénéfique pour les wilayas de l’intérieur du pays, qui seront dotées de conseils spéciaux.

C’est l’unique proposition que nous allons présenter par rapport à un changement de la constitution, a-t-il précisé.

Les populations du Gorgol répondent massivement à l’appel du F.N.D.U à Kaédi

mar, 03/05/2016 - 00:44

Comme dans les deux Hodhs, l’Assaba et Dakhlet Nouadhibou, le meeting du FNDU dans la capitale du Gorgol a tenu toutes ses promesses. Ce succès est essentiellement dû au fait que le peuple mauritanien est las et a bien compris que l’opposition démocratique par le truchement du FNDU est déterminée à en découdre avec le pouvoir. 

Visite présidentielle à l’Est : La République retient son souffle

jeu, 28/04/2016 - 13:25

La visite que le président de la République s’apprête à effectuer le 2 mai prochain à Néma suscite l’intérêt de  nombreux mauritaniens.  La République retient son souffle : quels seront les propos du Raïs, en ce qu’on appelle le réservoir électoral de l’autocratie mauritanienne ? Simple « visite de travail » assure-t-on en haut lieu. Il n’en empêche pas moins que le discours  du  Président à Néma est impatiemment attendu.

Mauritanie : les ambiguïtés d’Aziz

jeu, 28/04/2016 - 12:36

Des membres du gouvernement réclament une révision de la Constitution pour permettre au président de briguer un troisième mandat. Tollé au sein de l'opposition et silence de l'intéressé. La classe politique mauritanienne est en émoi.

Le ministre de la Justice, Me Brahim Ould Daddah, a préconisé début avril une révision de la Constitution pour permettre au président Mohamed Ould Abdelaziz de briguer un troisième mandat de cinq ans.

Pages