Le Président de la République pose la première pierre d'une ligne électrique haute tension reliant Nouakchott et Zoueirate | Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

Le Président de la République pose la première pierre d'une ligne électrique haute tension reliant Nouakchott et Zoueirate

lun, 27/05/2019 - 22:03

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a procédé, lundi à Akjoujt, 

à la pose de la première pierre pour la construction d'une ligne électrique haute tension de 225 kilovolts et d'une longueur de 670 kilomètres qui permettra une connexion électrique entre les villes de Nouakchott et de Zoueirate, en passant par les villes d'Akjoujt et d'Atar. Le président de la République a dévoilé, à cette occasion, la plaque commémorative du projet.

Il s'est aussi informé sur les données relatives au projet avant d'écouter des explications présentées par les responsables de la SOMELEC sur la nature et les étapes d'exécution de la ligne électrique ainsi que sur ses composantes et le rôle qu'elle jouera, à savoir rendre disponible l'électricité à des prix abordables.

Le projet, qui compte parmi les plus grands projets de développement du pays, se compose d'une ligne électrique haute tension de 225 kilovolts reliant Nouakchott et Akjoujt, d'une longueur de 248 km, une autre ligne haute tension reliant Akjoujt et Atar, longue de de 175 km et une ligne haute tension , longue de 247 km entre Atar et Zoueirate, en plus d'une ligne de 33 kilovolts, longue de 39 kilomètres pour l'approvisionnement de la ville d'Atar en électricité.

Les principaux objectifs du projet sont de développer les lignes de connexion entre les villes au lieu de compter sur des centrales isolées, la promotion des activités économiques, notamment minières dans les villes d'Akjoujt, d'Atar et de Zoueirate, l'encouragement de l'émergence de nouvelles industries de transformation et la valorisation de nouvelles sources d'énergie comme le gaz, l'énergie solaire et éolienne, tout en garantissant la possibilité de leur exploitation de façon plus large.

Le coût global du projet est de 4 milliards 730 millions d'ouguiyas (N-UM), sur financement commun de l'Etat mauritanien, du Fonds Saoudien de Développement et du Fonds Arabe de Développement Economique et Social (FADES).

Le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Mines, Dr Mohamed Ould Abdelvettah, a indiqué, dans un mot prononcé à cette occasion, que la supervision par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, du démarrage effectif de ce projet, traduit son importance car, il constitue l’un des plus importants aspects de sa vision stratégique pour la Mauritanie nouvelle dont il a posé les fondements comme pays moderne capable de faire face à tous les défis, aspirant à un avenir prometteur et répondant à la demande croissante d’électricité, en particulier dans les zones à consommation industrielle comme les villes d’Akjoujt, d’Atar et de Zouerate.

Il a ajouté que conformément aux orientations de Son Excellence le Président de la République et partant de sa vision visant à concrétiser les changements majeurs en faveur des secteurs des services et de l’industrie dans le pays, mise en œuvre par le gouvernement de Monsieur le Premier ministre Mohamed Salem Ould Béchir, le département de l’énergie poursuit l’exécution de sa stratégie basée sur la mise à disposition de l’énergie dans les zones urbaines et industrielles favorisant ainsi de grandes opportunités d’investissement.

Il a souligné que grâce à ces projets structurels qui se sont généralisés dans tout le pays, le Chef de l’Etat a pu impulser un saut qualitatif dans la marche du développement économique et social du pays.

La cérémonie de lancement de cet important projet s’est déroulée en présence de membres du gouvernement, du wali de l’Inchiri, du président du conseil régional, des élus et des autorités administratives, militaires et sécuritaires, ainsi que de nombreux cadres et notables de la wilaya.
Ami