Démarrage des travaux du troisième congrès du réseau des femmes élues localement | Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

Démarrage des travaux du troisième congrès du réseau des femmes élues localement

jeu, 28/03/2019 - 13:00

Les travaux du troisième congrès du réseau des femmes élues localement en Afrique-section de la Mauritanie ont démarré mercredi à Nouakchott sous le thème de: "Notre participation politique, un gage de la réalisation des objectifs du millénaire en 2030".

Le congrès vise à parvenir à travers les discussions, les réunions et l'échange d'informations aux meilleurs moyens permettant le renforcement et la promotion du management des femmes et la bonne représentativité féminine dans les politiques locales et la bonne gouvernance.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le conseiller de la ministre des affaires sociales, de l'enfance et de la famille chargé du genre, Pr Mohamed Ould Ely Telmoudi, a indiqué que la participation politique de la femme occupe une place centrale dans l'action visant l'amélioration de la situation de la femme et la promotion de la place qu'elle occupe au sein de la société, soulignant, dans ce cadre, que les dernières années ont connu des réformes profondes et sans précédent pour impulser la participation politique des femmes.

Il a précisé que le département des affaires sociales, de l'enfance et de la famille oeuvre pour l'autonomisation des femmes et le renforcement de leur participation dans les différents aspects de la vie nationale à travers l'organisation de plusieurs sessions de formation au profit des femmes adjointes de maires et des conseillères municipales en plus de plaidoyers et d'appui aux candidatures féminines, de la formation et de l'amélioration des compétences des femmes élues, avant de se féliciter de la contribution des femmes en général et des femmes élues en particulier au développement du pays.

De son côté, le représentant de la coopération internationale allemande (GIZ), M. Baba Boubacar Sy, a loué la présence de la femme dans tous les domaines du développement, précisant qu'aucun développement ne peut se réaliser sans la participation des femmes.

Il a ajouté que la coopération allemande continuera d'appuyer les femmes et d'oeuvrer pour leur participation à la construction du pays.

Pour sa part, la présidente du réseau des femmes élues localement, Mme Aicha Mint Mohamed Ould Bedy a indiqué que son organisation est déterminée à aller de l'avant pour la réalisation du programme qu'elle a tracé lors de sa création en mars 2012, précisant que ce congrès est venu pour donner un sang nouveau à l'action du réseau visant à améliorer la situation des femmes au niveau politique et à renforcer leur présence dans les centres de prise de décisions.

Le démarrage des travaux du congrès s'est déroulée en présence d'une représentante du ministère de l'intérieur et de la décentralisation, du président de l'association des maires de Nouakchott et d'autres personnalités.

Ami