Une délégation d’Amnesty International empêchée d'entrer en Mauritanie | Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

Une délégation d’Amnesty International empêchée d'entrer en Mauritanie

lun, 18/03/2019 - 15:00

La police mauritanienne a empêché une délégation d’Amnesty International, réputée par son activisme dans le domaine des droits de l’homme, venue de Dakar à l’aéroport international Oumtounsy de Nouakchott, d’entrer dans la capitale. 

Une mesure prise après le contrôle des passeports des membres de la mission, aussitôt informés qu’ils ne sont pas autorisés à entrer en Mauritanie. La délégation est directement retournée vers Dakar, indiquent des sources, selon lesquelles, elle comptait avoir des entretiens avec certains responsables gouvernementaux mauritaniens et activistes. 

Nouakchott avait empêché en septembre 2017, une délégation américaine des droits de l’homme à leur arrivée à l’aéroport international de Nouakchott-Oumtonsy, d’entrer en Mauritanie. 

Les autorités ont motivé la mesure par l’absence de concertation de la délégation avec les autorités habilitées. 

Donald Trump a informé le Congrès américain en 2018 de l’arrêt de l’admissibilité de la Mauritanie aux avantages en matière de préférence commerciale, en vertu de la loi sur la croissance et les perspectives économiques en Afrique (Agoa), en raison des pratiques de travail forcé, à partir du 1er janvier 2019. 

alakhba traduit de l’Arabe par Cridem