Mogherini interpelée sur le cas Biram : «l'Union Européenne (…) et le bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l'Homme suivent de près la situation» | Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

Mogherini interpelée sur le cas Biram : «l'Union Européenne (…) et le bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l'Homme suivent de près la situation»

mer, 05/12/2018 - 11:38

Federica Mogherini, Haute Représentante de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la Politique de Sécurité et Vice-présidente de la Commission européenne, a confié que l’Ue et le Commissariat des N.U pour les Droits de l’Homme suivraient de près la situation du député Biram Dah Abeid (BDA), incarcéré la veille des élections de septembre 2018.

Répondant à Mme Ana Gomes, membre du Parlement Européen, qui l’a interrogée par lettre sur la situation de l’activiste anti-esclavagiste et homme politique mauritanien, candidat annoncé à la future présidentielle , Mme Moghreni a précisé que l’Ue est en contact « avec les autorités Mauritaniennes à Nouakchott et à Bruxelles, et nous tenons comptons  du contexte électoral sensible » précisant à ce sujet que «le dialogue avec les autorités Mauritaniennes est d'autant plus important que M. Biram Dah Abeid est devenu un membre de l'Assemblée Nationale et devrait bénéficier de tous les droits et immunités qui y sont associés, en conséquence faciliter sa libération». Et Mogherini d’ajouter «j'attache une importance particulière à la situation des défenseurs des droits politiques et humains, ainsi qu'à la bonne gouvernance et à l’état de droit en Mauritanie».

Rappelons que le député BDA, arrêté suite à une plainte d’un journaliste mauritanien, Daddah Abdallah, a fait une apparition menottes en mains alors que l’on emmenait dans une structure de santé pour auscultation.