Ould Mohamed Laghdaf pourrait recevoir Ould Bouhoubeyni cet après-midi | Mauriweb

Message

"Ce pouvoir nous a tout pris, même notre dignité, notre liberté, notre justice, notre santé, notre ceinture verte, notre aéroport, notre zone franche, notre port,nos mines (....jusqu'au gravier), nos écoles....on lui demande de tout nous rendre... 
LA PEUR A DISPARU"

 

Ould Mohamed Laghdaf pourrait recevoir Ould Bouhoubeyni cet après-midi

jeu, 04/02/2016 - 14:38

A en croire certaines sources bien informées, Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdhaf  pourrait rencontrer, à sa demande, cet après-midi, au Palais de la République, Me Ahmed Salem Ould Bouhoubeyni, président du FNDU.

Le monsieur dialogue du  pouvoir avait manifesté le désir de rencontrer le président du FNDU, hier  mais  Ould Bouhoubeyni a  préféré  rencontrer les pôles politiques du Forum, particulièrement le pôle politique. Après les discussions et l’insistance de certains pour connaître  le contenu même du document qu’Ould Laghdaf remettrait à son  hôte, tous ont  donné leur aval au président du FNDU  pour  rencontrer l’émissaire du  gouvernement en compagnie  des représentants  des  autres pôles. Selon nos sources, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf remettrait donc  une réponse écrite au président du forum  portant sur le mémorandum du FNDU.

Il faut rappeler que le forum exigeait  justement  de la part du pouvoir, une réponse écrite  à son mémorandum,  remis depuis septembre dernier  au monsieur dialogue du pouvoir. Le refus de ce dernier a occasionné un blocage des tentatives de dialogue  entre les deux camps.

Signalons que cette initiative intervient au lendemain d’une réunion d’explication qui se serait tenue chez Cheikh Sid’Ahmed Ould Babamine, entre le pôle politique et les indépendants, la société civile et les syndicats. Les trois derniers auraient exprimé  leur  « agacement » quant aux divisions du pôle politique  mais aussi sur  sa position par rapport au dialogue avec le pouvoir. A en croire  nos confidences,  les  trois  pôles souhaiteraient  un peu plus de « souplesse » de la part du pôle politique.  Les trois pôles n’accepteraient plus  désormais  de  « se faire mener en bateau »   par un pôle politique « miné par des divisions intestines, avec pour soubassements, des agendas différents.» Après le gel par le RFD de sa participation, le FNDU ne risque-t-il pas de connaître un autre  couac, même si, à en croire  certaines sources, la séance d’explications entre les différents  pôles a fini par aplanir les divergences et donc  à calmer la  « grogne des mécontents.»

Le Calame