Actualités | Mauriweb

Actualités

SNIM : concertation avec les délégués du personnel autour de leur plateforme revendicative

jeu, 05/01/2017 - 01:18

 Le service des ressources humaines de la société nationale industrielle et minière à Zouerate a invité les délégués du personnel à une réunion demain mercredi dans les bureaux de la société afin d’examiner avec eux leur plateforme revendicative.

Annulation d’une session parlementaire consacrée à la discussion de la loi cadre sur la lutte contre la violence basée sur le genre

jeu, 05/01/2017 - 01:12

L'Assemblée nationale a annulé sa session prévue pour jeudi, 5 janvier courant, pour débattre la loi cadre sur la lutte contre la violence basée sur le genre. Une décision qui intervient à la suite d’une vive polémique en raison de la contradiction de certaines dispositions de cette loi avec les enseignements de l'Islam. 

Bilan du gouvernement mauritanien : le PM répète son discours de 2016

jeu, 05/01/2017 - 01:06

 A l’exception de quelques ajustements de phrases, le premier ministre mauritanien a répété textuellement son discours de janvier 2016 lors de sa présentation du bilan et des perspectives de son gouvernement. Yahya Ould Hademine était face aux députés, ce mercredi.

Voir ci-dessous quelques paragraphes de comparaison entre les deux discours de 2016 et 2017:

2016

Le prédicateur Ould Sidi Yahya met en garde contre l’adoption du projet de loi sur la famille

mar, 03/01/2017 - 21:10

 Le célèbre prédicateur mauritanien, Cheikh Mohamed Ould Sidi Yahya a mis en garde, dans un prêche animé à Teyarett, à Nouakchott, contre le nouveau projet de loi, interdisant le mariage des filles âgées de moins de 18 ans et légiférant la poursuite judiciaire de l’époux en cas de plainte déposée contre lui par sa femme. 

MAURITANIE: LES TROIS OPÉRATEURS DE TÉLÉPHONIE MOBILE MIS EN DEMEURE

lun, 02/01/2017 - 09:30

Mauritanie-Les trois opérateurs télécoms en Mauritanie s’attirent de nouveau les foudres de l’Autorité de régulation des télécommunications pour la qualité des services.Ils sont sommmés à se mettre aux normes sous peine d'exposition à des sanctions pécuniaires.

Fausse pêche : Où vont les 60% dévolus aux garde-côtes?

dim, 01/01/2017 - 19:16

La recrudescence des activités de fausse pêche dans nos eaux territoriales du poisson pélagique notamment par les bateaux turcs suscitent beaucoup d’interrogations parmi les acteurs du secteur, constate-t-on ces derniers temps.

Le président de l’opposition démocratique dénonce des entraves majeures au fonctionnement de son institution

dim, 01/01/2017 - 15:54

 Le président de l’institution de l’opposition démocratique, El Hacen O. Mohamed, a dénoncé les obstacles majeurs dressés par le gouvernement devant son institution depuis qu’elle a échu à Tewassoul.

Climat des affaires : Forbes dément Ould Diaye pour ce qui est de la Mauritanie

ven, 30/12/2016 - 23:06

Rien à faire, l’image de notre pays n’inspire pas les analystes au regard des classements des experts économiques.  Le dernier rapport 2016 du Magazine spécialisé Forbes vient encore enfoncer le clou.

En dépit donc des allégations de notre ministres des finances qui n’a trouvé que l’impôt à tour de bras au grand dam des citoyens, le climat des affaires en Mauritanie est parmi les pires dans le monde.

Antonio Guterres prend la tête de l’ONU, à la recherche d’un second souffle

ven, 30/12/2016 - 18:07

Le Portugais Antonio Guterres prend le 1er janvier les rênes des Nations unies au moment où l’organisation internationale a montré son impuissance en Syrie, et il ambitionne de lui donner un nouvel élan.

Premier ancien chef de gouvernement à diriger l’ONU, il succède à 67 ans au Sud-Coréen Ban Ki-moon pour un mandat de cinq ans.

MAURITANIE: PAS DE RÉFÉRENDUM CONSTITUTIONNEL À CAUSE DE LA CRISE ÉCONOMIQUE

ven, 30/12/2016 - 17:09

#Mauritanie : Prévu þn 2016, puis repoussé à début 2017, le référendum populaire en vue de l’approbation de la modiþcation d’une série de réformes constitutionnelles en Mauritanie þnalement annulé. A la place, les deux chambres décideront. Toutefois, la justiþcation avancée ne convainc pas les Mauritaniens.

Pages